Suivez-nous!

Football

Le FC Séville, invité surprise sur le podium de Liga ?

Dans un championnat espagnol où le FC Barcelone, le Real Madrid et l’Atletico Madrid se sont emparés du podium chaque année depuis l’édition 2011-2012, le FC Séville pourrait venir chambouler l’ordre établi cette saison. À 6 journées de la fin, les Blanquirrojos sont totalement dans la course. 

Cette dernière ligne droite en Liga s’annonce passionnante ! Si le titre devrait logiquement revenir au FC Barcelone, au Real Madrid ou à l’Atletico Madrid, une interrogation subsiste autour du FC Séville, non loin des 3 traditionnels cadors. Est-il capable de semer le trouble dans cette course au point d’accrocher une place sur le podium, voire même la victoire finale ? Une question dont la réponse tombera d’ici 6 journées. En attendant le verdict final, nous allons étudier les chances pour les Andalous de créer la sensation. 

Une question crédible aujourd’hui en raison de l’excellente dynamique affichée par les Sévillans. Hier, ces derniers se sont imposés 0-1 sur la pelouse de Levante grâce à un but de En-Neysri. Ce succès est tout simplement le 7e en 8 rencontres pour la formation de Séville. Dans une mesure plus importante, elle avait enchaîné les prestations de haut vol en fin d’année 2020. Elle avait enclenché la vitesse supérieure en début du mois de décembre pour ensuite afficher un bilan de 10 victoires, 2 nuls et une défaite sur les matches 13 matchs qui ont suivi. Deux superbes séries qui permettent au sextuple champion de la Ligue Europa de rêver. 

Une 3e place provisoire

Les saisons se suivent et se ressemblent pour le FC Séville en championnat. Cependant, le scénario de cette saison paraît quelque peu différent pour le club andalou. Avec 67 points, les Blanquirrojos pointent à la 3e place du classement. Ils sont devancés de 3 longueurs par l’Atletico Madrid qui possède un match de retard et de 3 unités par le Real Madrid, leader provisoire. Le FC Barcelone est juste derrière à la 4e place avec 65 points. Les Catalans ont joué deux matchs de moins que Séville. 

Place maintenant aux calculs d’apothicaires ! Dans le cas où le Barça et l’Atletico remportent leurs matchs en retard, le classement serait le suivant. L’Atletico Madrid serait en tête avec 73 points. Barcelone prendrait la place de dauphin avec 71 unités tandis que le Real occuperait la 3e place avec 70 unités. Séville serait donc rétrogradé à la 4e place avec ses 67 points. Dans le pire des cas, les Andalous n’auraient donc que 6 points de retard sur le leader du classement.

Rompre la tradition

Sur les 5 dernières éditions du championnat espagnol, ils n’ont jamais été aussi proches du leader après 32 journées disputées. En 2015-2016, Séville pointait à la 7e place avec 48 points, bien loin du trio de tête. Concernant l’exercice 2016-2017, les Blanquirrojos ne sont en retard que de 3 points sur l’Atletico Madrid, 3e, mais le FCB, 2e, compte 72 points. Le Real en possède 78. Lors de l’édition 2017-2018, Séville est une nouvelle fois 7e avec 47 points. Aucun espoir n’est permis. Quant à la saison 2018-2019, les Sévillans se positionnent à la 4e place avec 52 points, devancés de 9 unités par les Merengues, 3es, et de 22 longueurs par le Barça, 1er. Et enfin, l’année dernière, le FC Séville (54 points) était distancé de 4 points par les Colchoneros, 3es, et de 17 unités par la Casa Blanca, 1er. 

Accrocher le podium serait déjà un exploit pour les Andalous. Depuis la saison 2011-2012, l’Atletico Madrid, le FC Barcelone et le Real Madrid composent toujours le podium du championnat.

Une histoire de calendrier 

Pour tenter de réaliser l’impensable, le FC Séville devra manipuler un calendrier loin d’être évident. Sur leurs 6 prochains adversaires, ils vont en rencontrer 4 équipes de la première moitié de tableau (Grenade CF, Athletic Bilbao, Villarreal). À noter qu’un déplacement crucial chez le Real Madrid aura lieu le 09 mai prochain. Lors du match aller, Séville s’était incliné 0-1 à la maison face aux Merengues. Les hommes de Julen Lopetegui termineront la saison par la réception d’Alavés, 15e de Liga.

Malgré une superbe dynamique, le FC Séville semble difficilement en capacité de rivaliser avec Barcelone, le Real et l’Atletico, tous les trois habitués à ce genre de sprint final pour le titre de champion d’Espagne. Mais qui sait ? Le football réserve toujours quelques surprises...

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football