Suivez-nous!

Football

Le LOSC s’affirme en tête de la Ligue 1 en écrasant Lorient (1-4)

Après une performance de haute volée, les Lillois réalisent la meilleure opération de la journée en s’offrant le FC Lorient dans son stade du Moustoir.

C’était une des grandes inconnues après une prestation désastreuse de la semaine en Europa League contre l’Ajax Amsterdam, de savoir comment le LOSC allait pouvoir réagir seulement trois jours après. Pas la place aux doutes pour les Dogues qui n’ont pas laissé les Merlus remonter à la surface.

Dès les premières minutes, les Lillois ont pris l’initiative du jeu laissant les joueurs lorientais acculés sur leur but. Une situation que l’entraîneur merlu n’avait pas forcément prévu, mais le mode « rouleau compresseur » du LOSC fut activé rapidement. Comme d’habitude, Lille doit faire face à sa principale difficulté en Ligue 1, le bloc-bas. Mais cette fois-ci, avec du dynamisme, du mouvement et des latéraux incisifs, Lille parvient à trouver des décalages et des espaces grâce notamment à l’apport de Jonathan Ikoné, entre les lignes. Les premiers assauts sont peu concluants, notamment les frappes de Xeka et Ikoné qui s’envolent au-dessus de la cage de Dreyer. Les intentions lillois sont bonnes, face à un « bus » lorientais qui ne cesse de subir jusqu’à l’ouverture du score nordiste. Zeki Celik s’empare du ballon sur la droite de la surface et passe le ballon au-dessus de Wissa avant de frapper mollement. Sa reprise de volée (ou celle de David) termine sur le tibia de Gravillon, qui trompe Matthieu Dreyer.

Sur la première occasion suivante, Lorient remonte son bloc et passe la ligne médiane pour presser et cela paye. La relance de Botman arrive dans les pieds de Jerome Hergault, latéral gauche de 34 ans, qui enroule au second poteau. La trajectoire du ballon trompe la défense lilloise et Maignan est battu. Lorient égalise, mais continue de se recroqueviller devant sa surface et cela ne va pas tarder à se payer. A la retombée d’un corner, le ballon navigue et intervient dans les pieds de José Fonte. Sa frappe des 20m est imparable et permet au LOSC de reprendre un avantage plus que mérité.

Lille continue d’accentuer son jeu de position dans le camp lorientais et les joueurs de Galtier sont les premiers sur le ballon, comme Xeka qui est le premier sur le ballon dans l’arc de cercle de la surface de réparation. Il est fauché et permet au LOSC de récupérer un coup-franc très proche du but. Un cadeau pour la patte soyeuse de Jonathan Ikoné, dont le tir passe au dessus du mur pour finir sa course dans les filets bretons. 1-3, le break est fait, Lille peut respirer et faire rentrer leurs autres armes pour faire tourner avant le match retour à Amsterdam, jeudi. Yazici, Sanches, Weah et Bradaric entrent en jeu. Coaching gagnant pour le LOSC. Lancé par Araujo, Yazici part en contre et voit Bradaric, rentré ailier gauche, seul à l’opposée. Le croate est trouvé et sa frappe parachève le succès lillois, maîtrisé à 99%.

Lille reste leader et creuse l’écart sur le PSG et reste à une victoire d’écart sur le poursuivant lyonnais.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football