Suivez-nous!

Football

Le LOSC s’en sort au bout du suspens

Opposés à l’OM dans leur Stade Pierre-Mauroy, les Lillois ont emporté un succès important en toute fin de rencontre pour garder leur place de leader.

C’était un premier tournant dans la saison des Lillois, tandis que l‘OM venait dans le Nord pour essayer de se rassurer comme l’année dernière où les Olympiens l’avaient emporté. Cette année, la donne a changé. Les Phocéens bataillent actuellement pour une place européenne, tandis que les Dogues se battent pour un titre de champion de France en fin de saison. Une différence notable qui résulte aussi de la différence de niveau des deux équipes depuis le début de la saison. Marseille a oublié sa régularité d’antan, tandis que Lille excelle justement dans ce domaine dans l’élite française. Une rencontre décisive pour la suite.

Le LOSC commence fort

La partie commence fort avec le rouleau compresseur lillois qui s’est mis peu à peu en place. Les Olympiens reculent malgré eux, et le LOSC fait le siège de la surface de réparation. Contrairement aux dernières rencontres à domicile, les Lillois souhaitent mettre beaucoup de rythme pour essayer d’ouvrir le score rapidement et essayer d’ouvrir le match rapidement. La défense marseillaise tient le coup et le match se ferme peu à peu. Lille ne trouve pas l’efficacité, tandis que l’OM essaye tant bien que mal de sortir les ballons, sans réussite. Avec notamment un Kamara étincelant et un Payet présent pour bloquer les liaisons entre les milieux lillois, qui a du mal à s’exprimer.

Lille ne donne pas assez de variété dans son jeu et se frustre peu à peu, car les derniers gestes sont rarement réussis. Et quand Lille arrive à combiner, Steve Mandanda est là, et stoppe tout. En seconde période, Galtier lance rapidement Bamba et Xeka pour tenter de redynamiser une attaque peu dangereuse. A noter que Reinildo délivre une grosse prestation et se montre important dans les transitions offensives, malgré beaucoup de déchets.

David a senti la bonne affaire

En fin de match, la pression s’intensifie et Marseille se recroqueville, avant de craquer dans le temps additionnel. Pour une fois dans la rencontre, Sven Botman trouve Xeka d’une bonne passe laser, le ballon revient sur Ikoné qui frappe mollement. Mandanda semble arrêter facilement le ballon, mais ce dernier la relâche. C’est assez pour Jonathan David, qui, en bon renard des surfaces, met bien le ballon au fond des filets. Le ciel tombe sur la tête des Marseillais, tandis que les Lillois planent et savourent ce but tous ensemble, Maignan compris. Deux minutes plus tard, Lille s’en sort définitivement grâce au contre éclair et la deuxième réalisation de suite de David qui s’offre un doublé et un succès prépondérant dans la course au titre. Lille reste leader, Marseille reste dans ses doutes.

La réaction de Christophe Galtier

« On est allé la chercher jusqu’au bout. Les joueurs ont fait preuve de beaucoup de courage et d’abnégation. On n’a pas marqué sur nos temps-forts et on aurait pu penser que ça allait rester comme ça ou qu’on allait se prendre un but en contre. Nous étions déséquilibré mais cela nous a permis, sur le premier but, d’avoir beaucoup de monde dans la surface de réparation. J’apprécie le fait qu’il y ait eu plus de jeu, plus de situations même si Steve a retardé l’échéance et que nous avons eu de la maladresse. C’était le dixième match d’une série de onze. Ça commence à tirer sur l’organisme mais mentalement, mes joueurs ont été très forts. »

La réaction de Nasser Larguet

« On a voulu être dans les intervalles pour être en surnombre afin d’essayer de contrer cet adversaire, car il y avait des possibilités. Mais on doit être plus présent dans cette zone de vérité, or, on n’a pas du tout été efficace. On n’a pas pesé sur l’adversaire. (…) L’équipe ne va pas guérir d’un coup de baguette magique, il faut qu’il y ait un travail en continuité. On savait qu’on était là pour un intérim. En plus de ça, quand on a pris l’équipe, on avait des matchs tous les trois jours, lors des entrainements c’est donc beaucoup de récupération, vous n’emmenez pas le plus dont a besoin l’équipe. J’espère maintenant avec l’arrivée du nouvel entraineur, avec la trêve qui va arriver, qu’il va avoir la possibilité de remettre en selle cette équipe, car j’en suis persuadé, cette équipe a de la qualité. »

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football