Suivez-nous!

Football

Le président rennais s’exprime sur le report du match contre l’OM !

Présente ce lundi en conférence de presse, en amont de la rencontre face à Lorient ce mercredi, Nicolas Holveck s’est exprimé sur le report du match face à Marseille.

Ce samedi soir, le Stade Rennais s’est déplacé pour affronter l’Olympique de Marseille. Malheureusement, les événements ont pris une tournure tout autre, et suite a des débordements de taille au sein du centre d’entraînement, la LFP a décidé de reporter la rencontre.

Interrogé sur la question, le président rennais s’est exprimé : « Dès le début d’après-midi, j’étais en relation avec des personnes très proches de l’OM qui était à l’intérieur du centre d’entraînement. Je savais que l’atmosphère devenait de plus en plus pesante et que ça s’est transformé en débordement immaîtrisable avec des comportements extrêmement graves. Vers 17 h, la LFP m’a appelé en me disant qu’il y avait un trouble à l’ordre public au centre d’entraînement de l’OM et qu’ils étaient inquiets sur la tenue du match. J’ai donc pris acte de cette décision. (…) La Ligue m’a rappelé 30 minutes plus tard et m’a demandé la position du Stade Rennais. Clairement, j’avais fait le tour de la question, j’ai eu toute l’après-midi pour ça. En sachant qu’on avait aucune chance d’obtenir quoi que ce soit, est-ce qu’il était intelligent de mettre en danger l’intégrité de nos joueurs et de ceux de l’OM ? Si on forçait la décision de la Ligue, en disant qu’on voulait jouer, et qu’il se passait quelque chose sur le trajet du bus de l’OM, c’était moi seul le responsable. »

Sur les réseaux sociaux, l’acceptation du camp rennais de reporter le match à une date ultérieure avait notamment enflammé les supporters bretons. Pour eux, il s’agissait là de points à prendre, et de profiter d’une équipe marseillaise en méforme. Toutefois, la formation rennaise en a décidé autrement, et il s’agit d’un match de retard supplémentaire, d’ajouté à la liste de l’OM.

Du côté de l’opinion publique, le comportement des supporters marseillais ne passe pas. Et malgré une colère probante envers leurs joueurs, le comportement adopté est loin d’être celui recommandé. 

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football