Suivez-nous!

Football

Le problème des latéraux au Paris Saint-Germain

Mercredi soir, les Parisiens ont signé une prestation efficace et qui aura sa place dans leur histoire. Mais au-delà même du résultat avantageux pour entamer cette double-confrontation, elle a surtout été encore plus révélatrice d’un problème qui dure et perdure : celui du poste de latéral.

Dans le football moderne, les latéraux sont devenus de véritables remparts au sein de leurs équipes. Ils sont ceux qui permettent d’empêcher l’exploitation des espaces sur les ailes. Mais ils sont aussi ceux qui n’ont pas peur de se projeter vers l’avant, quand un retour défensif leur sera demandé la seconde suivante. Être un bon latéral, c’est tout un art. Et au Paris Saint-Germain, quand bien même les moyens sont nombreux pour la cellule de recrutement, le problème du niveau de ces joueurs-là, reste discutable.

Diallo tire son épingle du jeu

Avec Juan Bernat, Paris trouvait un rempart efficace et un taulier sur le côté gauche. Mais le sort a eu raison de l’espagnol, qui blessé depuis le début de saison, n’a toujours pas signé son retour sur le rectangle vert. En attendant, sa place était chaudement gardée par Layvin Kurzawa, dont les prestations n’étaient pas toujours convaincantes. Régulièrement à l’originel de fautes qu’il aurait pu éviter, l’international français semblait peu à peu, perdre la confiance des siens. Si Mitchel Bakker était recruté à l’été 2019, alors qu’il n’avait que 19 ans, le néerlandais ne réussissait pas vraiment à convaincre, par manque, peut-être, de maturité, mais surtout, d’efficacité. L’unique solution restante était celle d’Abdou Diallo. Défenseur central de formation, celui qui était formé à Monaco se montrait de plus en plus solide au fur et à mesure des journées. L’international sénégalais semble avoir la confiance du tacticien argentin, et ne cesse de répéter les apparitions sous la tunique parisienne. Si côté gauche les solutions sont nombreuses, elles n’en sont pas non plus hyper convaincante. Mais avec le retour de Juan Bernat, on peut déjà imaginer Diallo comme une solide doublure de l’espagnol.

Le désert à droite

En revanche, s’il y a bien un côté qui suscite de l’inquiétude, c’est le couloir droit. Seul latéral droit de formation, Alessandro Florenzi atteint du Covid, ne pouvait prendre part à ce match aller contre le Bayern Munich. Pour le remplacer, Dagba était préféré à Thilo Kehrer, dont la récente prestation contre le LOSC, dimanche dernier, ne donnait qu’un très mauvais goût dans la bouche. Si Florenzi est une bonne recrue pour le PSG, l’italien ne peut pas être le seul à remplir parfaitement sa tâche. À 22 ans, Dagba semble encore être un « titis du club » et ne donne pas l’impression d’une nette amélioration. De son côté, Thilo Kehrer ne semble franchement pas avoir le niveau, et aurait mieux à faire à partir en prêt, loin de la capitale, pour s’endurcir. On le sait, au Paris Saint-Germain, la pression peut parfois être dure à vivre, et à défaut de se brûler les ailes au sein de la capitale française, l’allemand aurait mieux fait de partir, pour mieux revenir.

Une solution à Arsenal

Ainsi, lors du prochain mercato estival, Paris devrait s’empresser de rectifier le tir. Et selon le média anglais, le Daily Star, la solution se trouverait du côté des Gunners, avec un certain Hector Bellerin. D’après le média anglais, le profil du joueur plairait beaucoup à Mauricio Pochettino, tandis que le club Londonien n’aurait pas forcément pour souhait de prolonger l’aventure avec celui qui était pré-formé à la Masia. Si l’international espagnol fait tout de même le bonheur d’Arteta, il pourrait être sacrifié et décider de rejoindre un tout autre championnat, au sein d’une équipe fonctionnant tout à fait différemment. En tout cas, il serait une solution parfaite au problème de latéral droit, et surtout dans l’hypothèse où l’option d’achat de Florenzi, ne serait pas levée en fin de saison. De son côté, Leonardo va sûrement continuer de scruter le marché pour trouver la recrue qui saura répondre à ses attentes. En attendant, le problème restera inchangé jusqu’à la fin de la saison.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football