Suivez-nous!

Football

Le PSG confirme avant la réception du Barça

Samedi soir, dans le cadre des 16e de finale de Coupe de France, les Parisiens se déplaçaient sur la pelouse de Francis-Le-Blé pour un dernier échauffement avant la réception, ce mercredi, du FC Barcelone.

Pour être en total confiance en Ligue des Champions, ce mercredi, les hommes de Mauricio Pochettino n’avaient pas d’autres choix, que de s’imposer. Si les brestois se sont montrés séduisants à plusieurs reprises, cela n’aura tout bonnement pas été suffisant. Ce soir-là, Paris était présent, et Paris a assuré. Un succès net, sans bavure et qui rassure.

Logiquement qualifiés en 8e de finale de Coupe de France, les parisiens peuvent désormais se pencher sur la rencontre au sommet qui les attend mercredi.

MBAPPÉ EN LEADER, SARABIA PROMETTEUR

Depuis l’arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc parisien, il y en a qui semble de retour et ça fait du bien. Si le natif de Bondy éblouissait le 16 février dernier face au FC Barcelone, il a aussi été l’un des éléments essentiels de cette victoire face à Brest. Auteur d’un doublé, Kylian Mbappé n’a pas fait figuration ce week-end. Et si à l’issue du match il méritait bien un triplé, les parisiens peuvent être rassurés : Mbappé est en forme, et a tout l’air d’être prêt.

De son côté, Sarabia n’a lui non plus pas chômer. Unique buteur lors du match de championnat à Bordeaux, plus tôt dans la semaine, l’espagnol qui se confiait précédemment sur sa ‘mauvaise forme’ a continué de faire taire les critiques à son égard en inscrivant le deuxième but de la rencontre, délicieusement servis par un Draxler lui aussi en forme.

NEYMAR SUR LE RETOUR ?

À désormais deux jours de la réception des catalans, le doute quant à la présence de Neymar ne cesse de planer. Si l’international brésilien a prit part aux séances d’entraînement récemment, cela ne symbolise en rien un retour sûr de ce dernier, au sein du groupe parisien. Blessé au début du mois de février, il était annoncé convalescent pendant au moins 4 semaines.

Le temps a passé, et s’il y a plus de chance de le voir sur le banc au coup d’envoi, que sur son canapé à encourager ses coéquipiers, rien n’est encore certain. En tout cas, dans l’hypothèse d’un retour du stratège, la bonne forme d’Mbappé et la magie dans ses pieds pourraient peut-être bien symboliser un vrai danger.

De son côté, le FC Barcelone n’est pas non plus en méforme. Acteur d’une mini-remontada face à Séville, en Coupe du Roi, les hommes de Koeman sont loin d’être démotivés.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football