Suivez-nous!

Football

Les joueurs en fin de contrat au FC Metz

Dans un contexte économique difficile pour les clubs de Ligue 1, des décisions importantes seront à prendre par ces derniers. Des joueurs devront être transférés tandis que d’autres devront être prolongés. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser aux Messins en fin de contrat. 

Vers un transfert définitif de Leya Iseka ? 

Cet été, le FC Metz aura du travail concernant les hommes qui constitueront l’attaque messine lors de la saison 2021-2022. Dans un premier temps, il faudra gérer le cas Aaron Leya Iseka. Arrivé à Toulouse en 2018, l’international Espoirs belge est prêté avec option d’achat à Metz jusqu’au mois de juin. Pour s’attacher les services sur la durée, le club mosellan devra débourser 1 M€. Cette saison, Leya Iseka est apparu en Ligue 1 à 19 reprises, dont 9 en étant dans le onze de départ. Lors de ses 19 apparitions, il a inscrit 4 buts sous le maillot messin. À noter qu’il connaît une baisse de forme depuis la fin du mois de janvier. L’ancien d’Anderlecht est muet sur les 11 dernières journées de championnat. 

Tantôt titulaire, tantôt remplaçant, le petit frère de Michy Batshuayi est parvenu à se faire une place dans la rotation de Frédéric Antonetti et dans une attaque délaissée par Habib Diallo, vendu pour 10 M€ à Strasbourg cet été, et par Ibrahima Niane, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou. Cependant, le Belge de 23 ans devra batailler en cas de transfert définitif s’il souhaite conserver un temps de jeu respectable la saison prochaine. Avec le retour de Niane, auteur d’un début de saison fracassant (6 buts en 6 rencontres de Ligue 1), Ambrose et Yade, la concurrence sur le poste d’attaquant est féroce. 

John Boye, l’indéboulonnable capitaine 

Avec Aaron Leya Iseka, seul John Boye sera en fin de contrat cet été. Un dossier crucial pour le FC Metz puisque c’est bien son capitaine qu’il pourrait perdre au mois de juin. Du haut de ses 33 ans, le défenseur arrivé au club en 2018 représente un véritable patron de défense. C’est simple, il a disputé 30 des 32 journées de Ligue jouées jusqu’à aujourd’hui, toutes en tant que titulaire. 

Si aucune décision n’a encore été prise concernant le Ghanéen, la tendance va dans le sens d’une de prolongation de contrat. C’est en tout cas ce que semble souhaiter John Boye. « Je me sens bien ici. On n’a pas encore trop discuté de ma prolongation de contrat, il n’y a rien à afficher pour le moment, mais pourquoi ne pas rester ? » avait-il déclaré à l’Est Républicain en mars. 

À noter que le FC Metz s’est déjà occupé du cas Frédéric Antonetti. Alors qu’il arrivait en fin de contrat cet été, le tacticien corse a été prolongé en février jusqu’en 2024 par la direction messine. 

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football