Suivez-nous!

Football

Les joueurs en fin de contrat du côté de l’OGC Nice

L’OGC Nice est loin de vivre sa plus belle saison. Le projet niçois a clairement montré ses limites cette saison, et à l’approche de la fin, il est temps de dresser le bilan de ces joueurs qui devraient quitter la côte d’Azur. Entre prêts, et fin de contrat, Nice devra se renouveler, dès l’été prochain.

Le 30 juin prochain, nombreux symbolisera une date butoir pour de nombreux éléments devenu, presque, indispensable du système de jeu niçois. Venus pour renforcer une équipe en difficulté, pas sûr que tous soient partis pour rester en Ligue 1, quoique…

William Saliba, pour une place dans l’effectif d’Arteta

Arrivé à l’issue du mercato hivernal dernier, William Saliba signait son retour en Ligue 1 du côté des Aiglons. Difficile de s’intégrer au sein d’un effectif ultra-talentueux, et notamment du côté d’une formation des Gunners réputée. Et cela, Saliba l’apprenait à ses dépens. Ainsi, en rejoignant Nice, il réalisait une très bonne opération, pour se renforcer, et ainsi prouver aux observateurs du club, qu’il avait sa place au sein d’un effectif de qualité. Son contrat ne proposant pas d’option d’achat, d’ici la fin du mois de juin, William Saliba devrait retourner en terres anglaises, pour à nouveau tenter sa chance.

Jean-Clair Todibo, partis pour rester ?

À seulement 21 ans, le début de carrière de Todibo a reflété son talent, tout autant que sa personnalité. Auteur de très bonnes performances lors de ses débuts, la marche du FC Barcelon, de Schalke ou encore du Benfica était peut-être trop haute, pour ce jeune talent français. En rejoignant l’OGC Nice, lors du dernier mercato hivernal, il semblait faire le bon choix. « Ça prouve que venir ici était un bon choix, j’avais besoin d’enchaîner. Je cherchais ça à Schalke, à Benfica ; malheureusement, ça n’a pas marché. Ça marche à Nice, un club qui me correspond, et j’espère que ça va continuer. Je fais juste ce dont j’avais envie depuis le début. » Et pour cause, aux côtés de William Saliba, Todibo fait la paire, et ils forment à eux deux, une charnière centrale des plus solides. Heureux en terre niçoise, et profitant d’une option d’achat sur son contrat, l’OGC Nice pourrait décider de s’attacher des services de l’ancien de Toulouse, sur le long terme.

Jeff Reine-Adélaïde, une blessure difficile

Formé au RC Lens, avant de poursuivre, sa formation à Arsenal, le milieu de terrain niçois fait partie de ces grands espoirs du football français. En rejoignant l’OL à l’été 2019, la carrière du natif de Champigny-sur-Marne semblait se préparer à prendre un véritable tournant. Pourtant, c’était sans compter sur une première blessure survenue au mois de décembre suivant. Une blessure qui coûtait cher. Mais en début de saison, bel et bien remis, Reine-Adélaïde se montrait plein d’ambitions. En manque de temps de jeu du côté des Gones, il rejoignait Nice, dans le cadre d’un prêt d’une saison. Et s’il réalisait une très bonne entame, une nouvelle blessure venait tout faire basculer. Ainsi, bénéficiant d’une option d’achat sur son contrat, il pourrait retourner en terre lyonnaise.

Rony Lopes va retourner à Séville

Auteur de 2 buts en Ligue 1, sous le maillot des Aiglons, Rony Lopes devrait retourner à Séville, avec qui il s’engageait pour 5 saisons, à l’été 2019. Bénéficiant pourtant d’une option d’achat sur son contrat, Nice pourrait choisir de recruter un nouvel attaquant sur le marché pour avancer aux côtés d’un numéro 9 qui frappe fort, Amine Gouiri. Si pour l’heure, rien n’est sûr, des discussions sur une éventuelle levée de l’option d’achat, n’ont toujours pas été évoquées.

Yoann Cardinale, des difficultés probantes

Gardien numéro 1 de l’OGC Nice pendant longtemps, Benitez prenait la place de l’enfant du club. Ainsi, s’en suivait une période compliquée pour le portier originaire de la Ciotat. Aligné à une seule reprise, cette saison, en Ligue Europa, Yoann Cardinale ne devrait pas prolonger son aventure niçoise. Sous contrat avec les Aiglons jusqu’en juin prochain, l’aventure serait sur le point de s’arrêter. En espérant que les nouveaux horizons soient plus joyeux que ces dernières années.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football