Suivez-nous!

Football

Liga : une course au titre toujours plus folle

Le championnat espagnol est, à ce jour, à la fois si proche et si loin de son dénouement. Il ne reste que 4 journées avant la fin de celui-ci et pourtant, rien n’est assuré pour le haut du classement avec 4 prétendants possibles. 

L’Atletico ouvrait le bal samedi après-midi sur la pelouse d’Elche. Les colchoneros, premiers du classement avec deux points d’avance, ont décidé d’aligner un onze à trois défenseurs. Après un but refusé pour une position de hors-jeu de la part de l’uruguayen Luis Suarez, Marcos Llorente marqua d’une frappe contrée par un défenseur après un bon travail du belge Carrasco (23ème minute de jeu). Les rojiblancos ont ensuite tenté de gérer une fin de match qui aurait pu virer au drame avec un pénalty qui s’est (bien heureusement pour eux) écrasé sur le poteau d’Oblak. Cette courte victoire (0-1) permet donc aux hommes de Simeone de conserver leur avance et de croire au titre, eux qui sont restés bien longtemps sur ce fauteuil de premier de Liga.

Le Real Madrid enchainait le soir même en recevant Osasuna au stade Alfredo Di Stefano. Après une première mi-temps insipide, les protégés de Zizou ont su bien réagir grâce à ses brésiliens. La sortie de l’ancien lensois Raphaël Varane sur blessure n’a pas empêché son binôme du jour de briller. Eder Militao a été impérial tout le match et a même délivré ses coéquipiers après plusieurs tentatives, le coup de tête du défenseur finit au fond des filets (75ème) et son compatriote Casemiro double la mise après un gros travail de Karim Benzema. Les merengue suivent donc la cadence imposée par le voisin de l’Atletico après cette victoire 2-0.

Vient le tour du FC Barcelone qui n’avait d’autre choix que de rentrer vainqueur de son voyage à Valence si le club espère remporter la Liga. Les hommes de Ronald Koeman se sont d’abord fait peur en encaissant un but en début de seconde mi-temps (Gabriel Paulista – 50ème). Si Lionel Messi a, quelques minutes plus tard, manqué un penalty, il s’est immédiatement rattrapé en égalisant (61ème). Antoine Griezmann, visiblement en forme a, lui, doublé la marqué par un vrai but de renard des surfaces. Le gaucher argentin a, suite à cela, tiré un coup-franc en pleine lucarne à la 68ème d’une facilité déconcertante. Valence s’incline finalement sur le score de 3 buts à 2 et permet au Barça de survivre dans cette folle course au titre. 

Le FC Séville, quatrième du classement et sur une série de 8 matchs sans défaite (7 victoires, 1 nul) reçoit ce lundi soir l’Athletic Bilbao et le club sévillan, peut étonner tout le monde. Si un faux-pas était commis par un des trois premiers, celui-ci peut espérer une bonne place et, pourquoi pas, le titre.

Match à suivre attentivement par les autres équipes, surtout le Real Madrid qui reçoit Séville le week-end prochain.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football