Suivez-nous!

Football

Ligue 1 : coup d’arrêt pour Paris qui marque le pas face à Rennes

Ce soir se disputait le choc entre le Stade Rennais et le PSG en clôture de la 36ème journée du championnat de France. Le PSG se devait de répondre au LOSC qui s’est imposé face à Lens et qui avait quatre points d’avance avant le coup d’envoi de la rencontre.

Le match débute par une grosse phase de domination parisienne, même si la première occasion est à mettre à l’actif des bretons. Serhou Guirassy manque sa frappe après un bel enchaînement au bout de seulement deux minutes de jeu. Les parisiens mettent ensuite le pied sur le ballon et les rennais subissent une pression en se positionnant très bas, bien positionnée dans leur 4-4-2. A l’image d’Angel Di Maria ou Neymar, qui vient de prolonger avec le PSG, le club de la capitale ne parvient pas à ouvrir le compteur but. La rencontre s’équilibre ensuite et Rennes connaît même un bon temps fort, durant lequel Guirassy pense ouvrir le score. Mais l’ancien lillois est en position de hors-jeu.

Viennent ensuite les arrêts de jeu qui ne finiront pas de faire parler. L’arbitre, après consultation de la VAR, siffle un pénalty en faveur du PSG. Un pénalty litigieux à la suite d’un geste défensif qui semble très naturel et sans mauvaise intention, Nayef Aguerd essayant de contrer une frappe. Il n’en faut pas tant pour Neymar qui permet au PSG de rejoindre les vestiaires en menant sur la plus petite des marges.

La seconde période débute sur les chapeaux de roues avec une énorme occasion pour le Stade Rennais. Jérémy Doku, élément breton le plus remuant en première période, se présente seul face à Keylor Navas mais manque son face à face avec le portier costaricien. Rennes est bien rentré dans ce deuxième acte mais ne parvient pas à égaliser. Julian Draxler est proche d’inscrire un superbe but et après un bel arrêt de Navas face à Flavien Tait, Rennes revient à la marque. Sur corner, Serhou Guirassy s’élève plus haut que tout le monde et catapulte le ballon au fond des filets, avec l’aide du poteau. Presnel Kimpembe écope d’un carton rouge en fin de match après un vilain tacle sur le virevoltant Doku. Keylor Navas sauve les siens en fin de match, il permet au club de la capitale d’éviter une défaite qui aurait sans doute était synonyme de fin de rêve de titre.

Paris devra espérer un faux-pas du LOSC pour être sacré champion. Lille dispose désormais d’une nouvelle cartouche et peut se permettre de faire un match nul lors des deux derniers matchs. Le Stade Rennais reste 7ème après ce match nul.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football