Suivez-nous!

Football

Ligue 1 : qu’attendre d’Angers pour la saison 2021-2022 ?

L’édition 2021-2022 de la Ligue 1 approche à grands pas, et l’ensemble des clubs de l’élite se préparent pour aborder au mieux ce prochain exercice. Treizièmes de Ligue 1 la saison passée, le SCO d’Angers espère fait mieux cette année. En proie à des difficultés financières qui semblent s’être évincées, puisque la sanction infligée par la DNGC de reléguer le club en Ligue 2 a été levée en appel, le club présidé par Saïd Chabane espère bien progresser au classement cette année. Mais que peut-on réellement attendre des pensionnaires du stade Raymond-Kopa cette saison ?

Un mercato plus que tranquille

On le sait, le SCO ne fait pas partie des écuries de Ligue 1 qui possèdent un budget leur permettant de réaliser de grosses transactions sur le marché des transferts. Mais pour le moment, seule une recrue a rejoint les rangs angevins : Azzedine Ounani, arrivé en provenance de l’US Avranche. Si aucun montant n’a filtré, on n’imagine facilement que la transaction n’a pas dû trouer les comptes, d’autant plus que le club a vu Rayan Aït Nouri rejoindre l’Angleterre et Wolverhampton contre un chèque de 11 million d’euros. Un constat clair semble se dessiner : Gérald Baticle devra compter sur le même effectif que son prédécesseur, Stéphane Moulin, qui a décidé de quitter la Maine-et-Loire à l’issue de la saison dernière, après dix ans de bons et loyaux services.

Une animation offensive trop pauvre

Le SCO d’Angers n’a jamais été réputé pour être une équipe produisant un jeu offensif et spectaculaire. Cette saison, les Angevins ont tous simplement été la troisième pire attaque de Ligue 1, puisqu’ils n’ont fait trembler les filets qu’à 40 petites reprises. Ce faible total aurait pu s’améliorer grâce au retour de prêt de Rayan Aït Nouri, mais le natif de Montreuil a vu l’opinion d’achat qui lui était associée être levée par Wolverhampton. Le mercato est encore long, et les Scoïstes peuvent encore recruter, mais Saïd Chabane et ses hommes n’ont pour l’instant pas l’air de faire du marché des trasnferts une priorité. À voir si le nouveau coach, Gérald Baticle, demandera à ses dirigeants des renforts dans ce secteur du jeu.

Une première partie de tableau envisageable ?

Depuis cinq saisons maintenant, le SCO est un habitué du ventre mou. Oscillant entre la onzième la quatorzième place, les Angevins aspirent à de meilleurs résultats. L’objectif semble être celui de consolider le groupe actuel, puisqu’aucun bouleversement ne semble prévu lors de ce mercato. On imagine que le regard est braqué vers le dixième rang du classement et la première partie du tableau. Un objectif qui semble atteignable au vue de la constance des résultats obtenus par les Noirs et Blancs lors des précédents exercices.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football