Suivez-nous!

Football

Ligue 1 : qu’attendre de Bordeaux sur la saison 2021-2022 ?

Une douzième place obtenue en toute de fin de saison, et seulement cinq petits points d’avance sur le barragiste, on peut affirmer que la saison que vient de vivre Bordeaux a été plus que difficile. En proie à des déboires financiers, qui ont abouti à une relégation administrative en Ligue 2 infligée par la DNGC au début du mois de juillet, les Girondins peuvent néanmoins entrevoir une lueur d’espoir avec le rachat du club par Gérard Lopez, ancien propriétaire du LOSC. Que ce soit financièrement ou sportivement, le FCGB se trouve donc dans une situation préoccupante. Il est donc légitime de se demander ce que l’on peut attendre de la part des pensionnaires du Matmut Atlantique pour la saison à venir.

Un mercato marqué par de nombreux départs

Il est évident que le premier objectif des Girondins est celui de récolter des fonds, afin de retrouver une situation financière stable. Pour cela, les Bordelais ont laissé partir plusieurs joueurs qui faisaient pourtant partie des cadres de l’effectif, notamment Youssouf Sabaly et Nicolas De Préville. Malheureusement, ces départs n’ont pas rapporté le moindre centime, puisque ces joueurs ont tout simplement vu leur contrat ne pas être renouvelé. Dans une moindre mesure, Hatem Ben Arfa et Maxime Poundjé ne feront également pas partie du navire bientôt présidé par Gérard Lopez. En toute logique, aucune arrivée n’est à signaler, si ce n’est celles de jeunes joueurs ayant signé leur premier contrat professionnels, à savoir Davy Rouyard, Malcom Bokele Mputu, Abdel Medioub et Issouf Sissokho. Plusieurs cadres ont néanmoins été conservés, tels que Benoît Costil, Laurent Koscielny ou Jimmy Briand.

Un recul régulier au classement

La dernière décennie est celle de la perdition pour le FCGB. Depuis le départ de Laurent Blanc, qui avait réussi à amener le club au sommet, remportant la Ligue 1, le club perd chaque année ou presque plusieurs places au classement. La saison 2010-2011 marque un vrai coup d’arrêt, puisque les Girondins coulent à la septième place. La période 2014-2017 est marquée par une sixième position obtenue trois fois, hormis une onzième lors de l’exercice 2015-2016. Mais depuis trois saisons, c’est une véritable chute que subit le club au scapulaire, puisque le meilleur rang obtenu n’est que le douzième. Lors du dernier exercice, la relégation a été évitée de peu. De plus, le jeu pratiqué subit de nombreuses critiques, puisqu’aucun fond ne semble y être présent.

La première partie de tableau comme objectif ?

La question de savoir si l’objectif principal du prochain exercice est celui de terminer en première partie de tableau, ou d’éviter la relégation peut se permettre d’être posée. La saison dernière a été catastrophique, mais Gérard Lopez semble arriver tel le Messie. Si l’on se doute bien que l’ancien homme fort du LOSC ne réglera pas tous les problèmes du club en un coup de baguette magique, il est concevable qu’il pourra néanmoins injecter des liquidités qui permettront de renforcer l’effectif, qui a besoin, qu’on se le dise, d’un sacré coup de peinture. De plus, avec le retour des supporters qui se profile en septembre, le jeu pratiqué aura un sacré impact sur le nombre de supporters présents en tribune, et de ce côté là, Bordeaux fait clairement partie des mauvais élèves de notre Ligue 1, qui elle-même est souvent décriée pour sa qualité de jeu…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football