Suivez-nous!

Football

Ligue 1 : qui a cartonné et qui a déçu à Lorient cette saison ?

Au terme d’une saison où le FC Lorient a arraché son maintien à la dernière journée contre Strasbourg (1-1), les hommes de Christophe Pélissier terminent à la 16ème place de Ligue 1. Une place encourageante au vu du mauvais début de saison des Merlus. Quelles sont les satisfactions et les déceptions de cette saison lorientaise ?

Les Tops

Terem Moffi

L’attaquant nigérian a été le véritable fer de lance de l’attaque lorientaise. Acheté 8M d’euros durant le mercato estival, il a su répondre aux attentes qui étaient placées en lui. Auteur de 15 buts en Ligue 1, il a formé un duo d’attaque redoutable avec Yoane Wissa. Il a notamment permis aux Merlus de s’imposer contre le PSG avec un but salvateur à la 90ème minute. Bon de la tête, assez mobile et décisif sur la fin de saison, Moffi ne sera peut-être plus lorientais la saison prochaine mais laissera un bon souvenir du côté de la Bretagne. Doté d’une belle valeur marchande, il pourrait partir en cas d’offre intéressante.

Yoane Wissa

Compère de Moffi sur le front de l’attaque lorientaise, Yoane Wissa a probablement réalisé la meilleure saison de sa carrière. Avec 10 buts et 5 passes décisives, il a rapporté de nombreux points importants au FC Lorient dans la course au maintien. Véritable poison pour les défenses adverses grâce à son explosivité et son sens du dribble, il s’est affirmé tout au long de la saison comme une valeur sûre de notre championnat

Laurent Abergel

Le vice-capitaine lorientais a réalisé une très belle saison. Présent dans les moments difficiles, il a su galvaniser ses coéquipiers en se mettant au diapason dans les moments importants de la saison, à l’image de ses grosses performances contre le PSG, Brest et Reims. Maître à jouer du milieu lorientais, infatigable et très constant, il est devenu au fil de la saison un titulaire indiscutable et un joueur très important au sein de l’effectif des Merlus.

Les Flops

La charnière centrale

Christophe Pélissier aura testé plusieurs formules durant cette saison, que ce soit une charnière centrale à 2 ou 3 joueurs, aucune ne lui aura donné satisfaction. Pourtant très prometteuse sur le papier, la paire Gravillon-Morel s’est trop souvent montrée fébrile. Laporte et Chalobah, qui ont évolué durant la 2ème partie de saison au sein de la défense à 3 n’ont pas apporté à cette défense la solidité attendue. Le bilan est assez alarmant : 68 buts encaissés et la 3ème pire défense de Ligue 1.

La première partie de saison

Si Lorient s’est retrouvé à devoir batailler pour obtenir son maintien, c’est à cause de sa première moitié de saison catastrophique. Avec seulement 3 victoires obtenues et une inquiétante 19ème place à la mi-saison, les coéquipiers de Fabien Lemoine sont complètement passés à côté de leur début de championnat. L’attaque en berne et la défense très poreuse aura coûté un nombre important de points au FC Lorient. Au vu de la fin de saison en boulet de canon, ce début raté pourra nourrir les regrets des supporters lorientais.

Adrian Grbic

Recrue phare de l’été 2020 arrivé en provenance de Clermont pour la bagatelle de 10M d’euros, le plus gros transfert de l’histoire du club, Adrian Grbic aura été le principal flop de l’effectif du FCL cette année. Barré par l’éclosion de Terem Moffi, l’attaquant autrichien sera resté sur le banc la majeure partie de la saison. Son compteur but bloqué à 4, il n’aura pas confirmé les attentes suscitées par sa belle saison avec Clermont, au terme de laquelle il avait fini meilleur buteur de Ligue 2. Sa saison confirme la marche importante pour un attaquant entre la Ligue 1 et la Ligue 2, à l’image de l’ancien lorientais Umut Bozok.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football