Suivez-nous!

Football

Ligue 1 : qui a le calendrier le plus facile dans la course au maintien ?

Alors que les courses au titre, à la Ligue des Champions et à la Ligue Europa sont loin d’avoir livré leur verdict, c’est également le cas concernant la lutte pour le maintien. Tout est encore possible pour Nîmes, Nantes, Lorient, Bordeaux et Strasbourg. Parmi ces équipes, une ira tout droit en Ligue 2 tandis qu’une autre devra disputer les barrages. 

Nîmes : Lyon et Rennes 

Le Nîmes Olympique est clairement la formation qui semble ne pas pouvoir échapper à la Ligue 2. Actuellement 19e avec 3 unités de retard sur le premier non relégable, le NO est en très mauvaise posture pour se sortir de la zone de relégation. En plus de ne pas avoir son destin entre les mains, il va faire un face à un calendrier cauchemardesque. Les Crocos commenceront par la réception de l’Olympique Lyonnais, à la lutte pour une place en barrages de la Ligue des Champions. Une équipe que Nîmes n’a pas remporté le moindre match contre l’OL depuis 1993. Après le club rhodanien, c’est le Stade Rennais qui fera face aux Nîmois. Les joueurs de Bruno Génésio pointent à la 7e place du classement avec 2 longueurs de retard sur la 5e place qualificative pour la Ligue Europa Conférence. Le faux-pas est donc interdit pour des Bretons qui restent sur deux rencontres consécutives sans succès. 

Nantes : Dijon et Montpellier 

Le FC Nantes parviendra-t-il à poursuivre sa folle remontée ? Dans ce sprint final de la lutte pour le maintien, les Canaris réalisent tout simplement un sans-faute. Ils restent sur 3 succès consécutifs face à 3 concurrents directs, à savoir Strasbourg, Brest et Bordeaux. Une série qui devrait se poursuivre dimanche puisque Nantes se déplace à Dijon, lanterne rouge et déjà condamné à la Ligue 2. Le DFCO s’est incliné à 16 reprises sur ses 17 dernières matches, Ligue 1 et Coupe de France confondues. Les 3 points sont le seul scénario envisageable pour les hommes d’Antoine Kombouaré qui vont recevoir Montpellier lors de l’ultime journée de championnat. Le MHSC n’a plus rien à jouer dans cette fin de saison. 8e avec 50 points et 6 longueurs de retard sur Marseille, 5e, la formation héraultaise n’opposera peut être pas une grande résistance contre les Nantais. 

Lorient : Metz et Strasbourg 

Le verdict sera surement rendu lors de la 38e et dernière journée pour le FC Lorient. Pour l’instant, une chose est sure concernant les Merlus. Ils possèdent leur destin entre leurs mains puisqu’ils sont actuellement à la 17e place du classement. Une place loin d’être assurée puisque le FCL ne possède qu’une longueur d’avance sur le FC Nantes, 18e. Pour conserver cette position au classement et par conséquent, sa place en Ligue 1, les hommes de Christophe Pelissier vont d’abord devoir se débarrasser du FC Metz. Avec une fin de saison qui ne présente pas le moindre enjeu, les Messins sont un adversaire à la portée des Lorientais. C’est une confrontation encore plus importante qui attend Lorient pour le dernier match de l’exercice 2020-2021. L’avenir des Bretons devrait vraisemblablement se jouer lors du déplacement à Strasbourg, concurrent direct, le week-end prochain. À noter que les Merlus ont remporté 2 de leurs 3 dernières rencontres. 

Strasbourg : Nice et Lorient 

Strasbourg va devoir très rapidement redresser la barre sous peine de voir son avenir en Ligue 1 s’assombrir. Le RCS reste sur 5 matches consécutifs sans victoire en championnat et n’en finit plus de chuter au classement. Entre l’enchaînement de mauvais résultats et l’incertitude autour de l’avenir de son entraîneur Thierry Laurey, rien ne semble aller dans le sens des Alsaciens. Ces derniers tenteront d’inverser cette vilaine dynamique du côté de Nice dimanche. Contre des Aiglons, 9es et sans réelles ambitions sur les semaines à venir, les Strasbourgeois devront assurer avant de retourner à la Meinau pour un rendez-vous à ne manquer sans aucun prétexte. Comme mentionné précédemment, ils feront face à une équipe qui possède le même nombre de points qu’eux, à savoir le FC Lorient.

Bordeaux : Lens et Reims 

À deux journées de la fin, Bordeaux est 15e mais ne possède que 2 unités d’avance sur Nantes et la zone de relégation. Une équipe bordelaise en grand danger depuis sa descente aux enfers débutée en fin janvier 2021. Depuis un revers 2-1 contre l’Olympique Lyonnais juste avant de démarrer le mois de février, les Girondins affichent un bilan de 2 victoires pour un nul et 11 défaites sur les 15 dernières journées de championnat. Malgré un contexte difficile et une ambiance plombée par une rupture entre Jean-Louis Gasset et certains joueurs, le FCGB devra relever la tête dès dimanche. La tâche est loin d’être évidente puisqu’il sera opposé au RC Lens. Les Sang et Or sont en course pour décrocher une 5e place européenne. Pour leur retour en Ligue 1, les Lensois sont devenus un véritable poil à gratter sur cette saison. Ils ne se sont inclinés que 2 fois sur les 15 dernières journées. En ce qui concerne le duel face au Stade de Reims, il est à la portée de Bordeaux. Les Rémois sont 13es et n’ont plus rien à jouer.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football