Suivez-nous!

Football

Liverpool peut-il renverser le Real Madrid ?

Une semaine, auparavant, le vestiaire de Zinedine Zidane montrait qu’il avait encore beaucoup à apporter sur la scène internationale. En s’imposant sur le score de 3 buts à 1 à domicile, les merengues prenaient une sérieuse option sur les demies-finales. À désormais 24h de la rencontre, Liverpool pourra t’il vraiment le faire ?

Au Real, la détermination et l’ADN de champion font partie intégrante du mode de vie des joueurs. Si certaines batailles sont plus difficiles à remporter, la Maison Blanche est solide et sait particulièrement se ressaisir. Sans certains de ses cadres, elle n’a pas non plus tremblé et a donné une véritable leçon de football aux Reds. Jürgen Klopp et les siens n’ont pas eu le même réalisme, et se sont effondrés.

Mais en inscrivant ce précieux but à l’extérieur, les Reds sauvaient les meubles, et se redonnaient finalement un peu d’air. Si le Real a été clinique pendant le match aller, les Reds devront redoubler d’efforts et minimiser un maximum les erreurs pouvant compter très cher, lors du match retour.

UN ALISSON AU TOP

Pour espérer respirer mercredi soir, les anglais devront tout d’abord compter sur l’efficacité de leur gardien de but. Coupable de pas mal d’erreurs lors des dernières performances de Liverpool, Alisson Becker ne vit pas sa meilleure saison de l’autre côté de la Manche. De plus, Trent-Arnold peut parfois laisser à désirer tandis que Phillips, à ses côtés côté droit, n’est pas non plus au mieux de sa forme. Dans ces moments, Virgil Van Djik peut vraiment manquer, et les anglais, continuer de regretter son absence.

La profondeur est donc l’un des points faibles de cette équipe des Reds. La défense étant tangible, et les phases offensives madrilènes, précises, les soldats anglais devront compter sur leur gardien de but pour assurer la bataille, tel un dernier rempart.

SEULEMENT 2 BUTS ET THIAGO ALCANTARA

Et si du côté de la défense, c’est plus compliqué, Liverpool jouit tout de même de réels atouts du côté de son attaque. Marquer deux buts et aller chercher cette qualification sont donc des objectifs loin d’être impossible pour les Reds. Lors de ces deux dernières rencontres avec le Real Madrid de Zinedine Zidane, Liverpool n’a pas réussi à le faire. Et si, mercredi soir, la bande à Salah réussissait à déjouer la règle du « jamais deux, sans trois » ?

Lors du match aller, les anglais se sont illustrés lors de la dernière demi-heure de jeu, affichant une envie de marquer, sans craindre de se projeter. S’il faudra faire attention, face à un Real en pleine confiance, qui n’a pas donné d’espoir au Barça lors du classico, ce week-end, il ne faudra pas non plus camper sur ses positions.

Cette fois-ci, Klopp ne fera pas la même erreur et alignera probablement Thiago Alcantara, laissé sur le banc au coup d’envoi, lors du match aller. Un choix qui ne s’était finalement pas avéré payant, puisqu’avant la seconde période, Naby Keita était remplacé par l’espagnol.

Tout est encore à jouer pour les Reds, et si le mode Champion est définitivement activé, on peut s’attendre à une rencontre entre deux grands noms du football européen, encore une fois.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football