Suivez-nous!

Football

L’OL craque en fin de match, Paris toujours leader !

Après un nul amassé au Roazhon Park samedi dernier, Rudy Garcia et les siens craquent à domicile, à la fin d’une rencontre haute en couleur.

Leader du championnat il y a encore quelques jours, une victoire pour les lyonnais était nécessaire s’ils souhaitaient reprendre la place de leader au classement, tandis que Lille s’imposait cet après-midi sur la pelouse du Stade de Reims.

Pour Antonetti et les siens, il était tant de renouer avec la victoire après deux matchs nuls consécutifs, et une défaite avant la trêve face au Stade Rennais.

L’OL PEUT AVOIR DES REGRETS

Et si certaines rencontres sont plus calmes que d’autre, celle-ci ne rentre certainement pas dans cette case. En effet, dès la première mi-temps, aussi bien d’un coté, comme de l’autre, les offensives sont à l’honneur. Côté lyonnais, il faudra attendre la prise de balle de Memphis Depay qui de suite lance sur le côté droit Carl Toko-Ekambi, dont la frappe sera finalement trop croisée. (35′) Le contre est pourtant presque immédiat côté Messin avec un temps fort notamment animé par un magnifique centre de l’international algérien, Farid Boulaya, au deuxième poteau. Malgré une récupération de Gueye, le défenseur lyonnais, Marcelo, sauve une nouvelle fois les filets d‘Anthony Lopes.

À la mi-temps les occasions sont nombreuses du côté des coéquipiers de Memphis Depay, et notamment de la part de l’international camerounais. Pourtant voilà, aucune n’aboutit et le suspense reste à ce moment entier.

« UN GOUT AMER »

Au retour de la pause, les ocassions lyonnaises continuent de se multiplier. Malgré une frappe trop croisée de la part de l’attaquant lyonnais, Tino Kadewere (52′), et un poteau heurté par Maxwel Cornet (70′), c’est finalement Toko-Ekambi qui délivrera les Gones. Mais pendant combien de temps ? La réponse est sans appel, le but est annulé, par une position de hors-jeu de la part d’Houssem Aouar.

Comme un symbole, l’Olympique Lyonnais continuera pourtant de se battre jusqu’à la fin du temps réglementaire. Et malgré une triple occasion lyonnaise, Aaron Leya, entré à la 61′ arrachera l’ouverture du score, et la victoire, sur la pelouse du Groupama Stadium.

« Une défaite au goût amer », énonçait le coach lyonnais, Rudy Garcia, en conférence d’après-match. Dominants, les lyonnais n’auront pas su transformer leurs occasion et ainsi laissé planer le doute côté Messin.

Pour l’heure, Paris reste leader et Lyon colle désormais à la 3e place du classement. Et si du côté des supporters lyonnais on remet en cause l’arbitrage, Rudy Garcia et les siens pour reprendre de l’avance, devront faire mieux le week-end prochain lors du derby. Pour Metz, il s’agira de continuer sur cette lancée face à Nantes, et ainsi espérer, peut-être, se rapprocher des places européennes.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football