Suivez-nous!

Football

LOSC : Benjamin André face aux journalistes avant la dernière journée de Ligue 1

Benjamin André était en conférence de presse avant d’affronter Angers dimanche soir.

L’enjeu est assez simple : être champion de France. Pour cela, Lille doit l’emporter, le club a son destin entre ses mains. La préparation d’un tel match peut être stressante pour certains joueurs. « On est biens dans nos têtes, on s’est préparé normalement. A nous de réaliser un bon match et de conclure. » La course au titre est dans toutes les bouches depuis plusieurs semaines. « Plus on en parle, les médias, même les supporters, cela rajoute de la pression. L’année peut être sublime pour le LOSC, il faut rester sereins et concentrés. Mais ce n’est pas un match classique, on est au-delà. »

Benjamin André a conscience que l’année est particulière également car le PSG n’est pas au niveau auquel on l’attendait. « Paris ne laissera pas beaucoup d’années comme ça, ça serait quelque chose d’énorme d’être sacrés. » Le tournant de la saison pour l’ancien rennais a été tardif : « C’est arrivé très tard (de penser au titre) car on se dit toujours que Paris est plus fort. Nos discours n’étaient pas de la langue de bois, on prenait les matchs comme ils venaient, sans vraiment se dire qu’on avait la possibilité d’être champions. C’est ça qui nous a emmené ici et maintenant on peut se le dire clairement. » Les lillois ne suivront pas le résultat du PSG face à Brest en direct, ils sont concentrés sur leur match.

La semaine dernière, les lillois ont grillé leur joker face à l’ASSE. « Forcément qu’on est déçu après Saint-Etienne, il n’y a pas eu et il n’y aura aucun cadeau. »

Angers, contrairement au LOSC, n’aura rien à jouer pour cette dernière journée. Rien n’est acquis pour le milieu de terrain lillois. « Cela sera un match difficile, leur coach arrête après cette rencontre, ils voudront leur offrir la victoire. »

A l’aube d’une rencontre qui pourrait marquer l’histoire du LOSC, l’ancien rennais a expliqué : « Être champion de France, ça marque la réussite d’un groupe, d’une histoire, d’une ville. On sera liés à jamais. Cela va au-delà du football. Gagner un titre, c’est quelque chose de compliqué. Certains grands joueurs n’ont pas de palmarès. »

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football