Suivez-nous!

Football

LOSC : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse de Christophe Galtier

Dimanche soir le LOSC se déplace sur la pelouse d’Angers pour la 38ème journée de Ligue 1. Les lillois ont leur destin entre leurs mains pour être champions.

L’entraîneur lillois est revenu sur les joueurs qui seront à sa disposition pour ce dernier match. « Tout le monde est disponible.» José Fonte devait être suspendu contre Angers, mais le LOSC avait profité d’une petite faille juridique pour faire appel. Christophe Galtier est revenu sur cet évènement : « José Fonte est suspendu, la décision a été prise. » La capitaine du LOSC manquera donc cette dernière rencontre de la saison. Tiago Djalo jouera donc aux côtés de Sven Botman, a annoncé son entraîneur. « Xeka a déjà joué défenseur central, mais Tiago est spécialiste au poste et m’a donné satisfaction. » L’entraîneur lillois lui a accordé sa totale confiance.

Il a tenu à rassurer ses joueurs avant ce match décisif. « Actuellement, on est mieux dans la peau d’un lillois que dans la peau d’un parisien. On est focalisé sur Angers, pas sur Paris. »

Lille peut être champion et a un point d’avance sur le Paris Saint-Germain. Pour Galtier, il ne faut pas se mettre de pression. A propos de la contre-performance de la semaine dernière face à l’ASSE, il a ironisé : « Pour mieux se préparer ? On a fait du ping-pong et on a inauguré les terrasses. »

Christophe Galtier a préparé son match un peu différemment qu’à ses habitudes : « Les joueurs savent déjà qui va jouer dimanche. Il n’y a rien de particulier dans les séances d’entraînement. Ils ont été sérieux et appliqués. Il n’y a plus d’incertitude, donc j’ai insisté sur le 11 de départ pour que tout le monde soit bien préparé. »

Sans vouloir trop s’avancer, il a tenu à s’exprimer sur ce que représenterait un titre. « Être champion, cela serait exceptionnel encore plus quand il y a une équipe comme le PSG avec un budget incroyable et des stars mondiales. Tous les titres sont beaux, mais je crois qu’avec cette concurrence, c’est un exploit. »

Christophe Galtier, après une question sur la pression que l’équipe aura sur les épaules, a tenu à rappeler que le LOSC était en position de force. « Paris aussi n’est peut être pas prêt à jouer un titre sur la dernière journée, ils n’en ont pas l’habitude. Et ils n’ont pas leur destin entre leurs mains » Le coach ne suivra pas le résultat de Paris en direct, il n’y a pas de question à se poser : il faut gagner. « Parfois il y a un dernier corner, un dernier coup-franc qui peut nous faire passer dans une euphorie ou une incroyable tristesse. On prépare ce match pour gagner, si on gagne, c’est fait. » Il a tenu à rappeler également combien le championnat est beau pour les fans de football en général.

L’année est particulière sans les supporters, encore plus lorsque l’équipe peut être championne. « Les supporters représentent une attente et pas une pression. On espère qu’on aura quelque chose à fêter avec eux. La saison du LOSC est belle, magnifique, avoir une finale sur la dernière journée, ce n’est pas arrivé depuis longtemps. Pour mes joueurs, j’aimerais qu’ils aient cette saison exceptionnelle. »

Interrogé sur la saison de Renato Sanches, l’entraîneur français a expliqué : « Il a été très utile lorsqu’il était disponible. Il fait un match exceptionnel à Milan, il a été bon contre Lyon, Metz ou Paris. Il a été bloqué par des soucis physiques. Je suis content qu’il soit sélectionné avec le Portugal pour l’Euro, il avait de l’appréhension. »

Le trophée de meilleur gardien de la saison a été décerné à Keylor Navas, malgré l’énorme saison que réalise Mike Maignan. Son coach a déclaré : « Je suis très déçu pour lui. Je pense que les performances de Keylor Navas en Ligue des Champions ont influencé les votes. Sans faire offense à Navas, Mike a été le meilleur gardien de la saison de Ligue 1. »

Avant le bilan de la fin de la saison, Christophe Galtier a fait un bel éloge à ses joueurs : « Étant donné les résultats et le nombre de points, c’est évidemment l’une de mes plus belles saisons. J’ai un groupe extraordinaire. On a souvent parlé d’un bloc compact dans les matchs, et cela va de ceux qui ont joué à ceux qui n’ont pas joué du tout. Je pense à Eugenio Pizzuto qui n’a jamais joué, tous les jours ses coéquipiers avaient de mots gentils pour lui. C’est un groupe honnête et bienveillant, ils ont énormément travaillé en plus dans un environnement difficile. Ils n’ont jamais rien lâché et qui a toujours su se remettre en question. Ils m’ont suivi aussi, quelques fois sur des chemins où ils ne m’attendaient pas.

Enfin, Christophe Galtier, que l’on envoie souvent à Nice ou à Naples, a été très clair : « Je n’ai pris aucune décision concernant mon avenir. » Toujours très classe, il a tenu à remercier les journalistes pour toutes ces conférences de presse passées durant l’année.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football