Suivez-nous!

Football

Marie Portolano fait le point après son documentaire

Marie Portolano quittait Canal+ il y a quelques jours et terminait son parcours sur la chaîne cryptée avec son documentaire « Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste ». Ce documentaire parlant des comportements machistes dans le monde du journalisme sportif a fait couler beaucoup d’encre et la réalisatrice a fait le point là-dessus.

La diffusion du documentaire a déclenché une véritable tempête, notamment autour de Pierre Ménès, seul intervenant masculin du reportage avant que son passage ne soit censuré par Canal +. Incriminé par plusieurs journalistes, Ménès a finalement vu son passage diffusé dans « Touche pas à mon poste » et la séquence, tout comme sa réaction, ont créé un véritable taulé sur twitter. Réseau sur lequel le chroniqueur a présenté ses excuses quelques jours après.

Marie Portolano ne voulait pas et ne s’attendait pas à un tel déferlement sur l’homme intervenant depuis 2009 sur Canal. Elle a donc clarifé cette situation via un tweet.

 « Ce n’est pas « un seul homme » le problème, mais le système qui a permis à quelques hommes d’agir ainsi pendant des années sans jamais être réprimandés. Et c’est ce système que l’on doit abattre »

Un discours qu’elle a confirmé en dernière page de Libération lundi, « Je ne voulais pas de chasse à l’homme », a-t-elle dit. La journaliste n’en veut pas à Canal+ d’avoir coupé plusieurs séquences de son documentaire, dont celles concernant Pierre Ménès.

LE DOCUMENTAIRE N’EST PAS LA RAISON DE SON DÉPART

« M6 est venue me chercher au bon moment » a déclaré Marie Portolano, le documentaire ne fait donc en rien partie de la raison pour laquelle elle a quitté Canal +. La chaîne cryptée perd un autre journaliste après l’éviction mouvementée de Stéphane Guy il y a quelques semaines qui avait aussi fait parler.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football