Suivez-nous!

Football

Mercato : départ quasi acté pour un attaquant de Montpellier ?

Auteur d’une saison en dents de scie, Montpellier va connaître un mercato agité notamment sur le front de l’attaque. Le MHSC sera d’abord confronté au départ de Gaëtan Laborde. L’ancien Bordelais a exprimé son envie de départ. Reste à savoir le nom de sa prochaine destination. 

Après 3 saisons passées du côté de la Mosson, l’heure est venue pour Gaëtan Laborde de faire ses valises de Montpellier et de découvrir de nouveau challenge. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le natif de Mont-de-Marsan a soigné sa sortie. Durant cet exercice 2020-2021 où Montpellier a terminé à la 8e place du championnat, il a excellé sur le front de l’attaque en compagnie d’Andy Delort. Omniprésent dans tous les secteurs du jeu offensif, Laborde a noirci la feuille de statistiques. Lors de ses 38 apparitions en Ligue 1, il a inscrit 16 buts et délivré 8 passes décisives. Un nombre de réalisation qui lui vaut de finir à la 4e place du classement des buteurs, à égalité avec Kevin Rolland (AS Monaco). Malgré une saison pleine sur le plan individuel, il est toujours à la recherche d’une première compétition européenne à disputer. À 27 ans, il a exprimé ses envies de connaître d’autres défis. 

Voilà ce qu’il a déclaré au journal L’Equipe aujourd’hui à ce sujet : « J’ai 27 ans. J’ai passé trois belles saisons ici et j’ai surtout fait toute ma carrière jusqu’à présent en France entre L1, L2 (Brest, Clermont) et même National (Red Star). Je pense forcément à l’étranger. J’aimerais aussi jouer plus souvent le mardi, le mercredi ou le jeudi ! Je ne ferai pas n’importe quoi mais j’ai envie de jouer l’Europe. Il me reste deux ans de contrat. Montpellier, comme moi, on doit s’y retrouver. Mais je n’irai pas n’importe où sous prétexte d’intégrer un plus grand club. Je ne veux pas être la cinquième ou sixième roue du carrosse. (…) Je ne ferme aucune porte. La L1 est un des Championnats européens les plus ouverts. On vient de le voir avec le titre de Lille. Malgré la crise, il y a des beaux projets sportifs et séduisants comme à Nice ou Rennes. J’aimerais être fixé le plus vite possible sans être dans la précipitation. C’est le moment de partir. Mais je ne me fais pas de film. « 

À noter que plusieurs écuries se pencheraient sur le buteur français. À commencer par le Zénith Saint-Peterbourg ou encore le Stade Rennais. Une enveloppe de 20 M€ serait exigée par les dirigeants montpelliérains.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football