Suivez-nous!

Football

Mercato : les premiers mots de Guendouzi à l’OM

C’était dans les tuyaux depuis plusieurs jours, c’est désormais officiel : Mattéo Guendouzi est un joueur de l’Olympique de Marseille. Le club phocéen a négocié un prêt d’une saison avec Arsenal, accompagné d’une option d’achat fixée à 11 millions d’euros.

Pablo Longoria doit presque se lasser de présenter de nouveaux joueurs à la presse chaque semaine… Après les arrivées de Gerson, Konrad de la Fuente, Leonardo Balerdi et Cengiz Ünder, c’est maintenant au tour de Mattéo Guendouzi d’enfiler la tunique olympienne. Un uniforme que l’international espoir français (20 sélections) portera au moins une saison, puisque son prêt est assortie d’une option d’achat que pourra lever le club phocéen en fin de saison prochaine, en fonction des performances du natif de Poissy.

Sur son compte Twitter, l’ancien joueur du Herta Berlin n’a pas caché sa joie en y postant ce message : « Un honneur et une fierté de rejoindre l’OM et de défendre les couleurs de ce grand club historique qui représentent les valeurs du peuple marseillais. Hâte de jouer à l’Orange Vélodrome et de mouiller le maillot. Allez l’OM ! Droit au but« . Le joueur prêté au Herta Berlin la saison dernière débarque donc après une année pleine. Ayant disputé 24 rencontres de Bundesliga avec le club allemand, un nombre diminué par une infection au covid et une fracture du métatarse, le milieu de terrain nourrit donc de grands espoirs du côté de la Canebière.

Préformé au Paris-Saint Germain entre 2005 et 2014, Mattéo Guendouzi rejoint donc l’ennemi juré de l’écurie qu’il qualifiait de « club cœur » en mars dernier. Un détail que le club phocéen semble avoir « oublié » dans la biographie du joueur sur son site officiel, qui écrit : « Mattéo Guendouzi est né le 14 avril 1999 à Poissy. En 2014, il quitte la région parisienne pour rejoindre le centre de formation du FC Lorient. » Quand on connaît la raison qui a poussé Kevin Gameiro à se désister au dernier moment, on comprend que les dirigeants marseillais ne voulait pas revivre la même histoire…

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football