Suivez-nous!

Football

Mercato : qui pourrait rapporter gros aux Girondins de Bordeaux ?

Malgré une saison compliquée qui s’est soldée par un maintien in extremis, les Girondins de Bordeaux conservent des joueurs qui pourraient attirer l’oeil des recruteurs. Voici un petit tour des plus grosses valeurs marchandes du FCGB.

Toma Basic 

Depuis son arrivée en 2018 du côté de la Gironde, Toma Basic monte en puissance au fil des années. Après une première campagne où il a été jeté dans le grand bain d’entrée avec 24 apparitions en championnat, il a vu son temps de jeu diminuer lors de l’exercice 2019-2020 avant d’être titulaire à 32 reprises à l’occasion de cette saison. Le Croate de 24 ans, qui sera réserviste pour l’Euro avec sélection, s’est imposé comme un des éléments incontournables au jeu offensif des Bordelais. Une importance qui ne se reflète pas forcément dans sa ligne statistique puisqu’il a inscrit 4 buts et délivré une passe décisive. 

Par ses qualités techniques dans la conservation du ballon et l’élaboration du jeu, il a tapé dans l’oeil de plusieurs écuries européennes de gros calibre. À commencer par le Napoli. Si l’on en croît les propos de la Gazzetta dello Sport, les pensionnaires du stade Diego Armando Maradona seraient séduits par le profil du milieu de terrain. En ce qui concerne, l’indemnité de ce possible transfert, elle devrait avoisiner les 10 M€, du moins si l’on se fie à l’estimation de 9 M€ établie par Transfermarkt. À noter qu’un transfert de Basic est fort probable. Le natif de Zagreb sera en fin de contrat en 2022 et pourrait donc partir librement l’été prochain. Chose inconcevable pour le FCGB plongé dans un contexte économique catastrophique.

Yacine Adli

Parmi les belles satisfactions de cette saison, impossible de ne pas citer le nom de Yacine Adli. Transféré de Paris en 2019, il fait désormais partie des éléments essentiels des Girondins de Bordeaux. C’est ce qu’illustre ses 35 apparitions en Ligue 1 cette année. Une campagne durant laquelle il a marqué 2 buts et offert 5 passes décisives. Outre ses qualités indéniables balle au pied, il a montré un leadership étonnant. Malgré ses 20 ans, l’ancien du PSG s’est imposé comme un patron dans cet effectif divisé des Girondins de Bordeaux. Il avait notamment été auteur d’un discours marquant en deuxième partie de saison où il avait haussé le ton concernant les joueurs plus focalisés sur leur contrat que sur leurs performances sur le terrain. Cependant, dans un club lâché par ses investisseurs et dont l’avenir ne s’annonce pas très brillant, Adli pourrait avoir des envies de départ. Il pourrait notamment déménager dans le Nord où le LOSC surveille de très près le milieu de terrain. Une somme avoisinant les 10 M€ devrait convaincre le club de lâcher sa pépite. À noter que 40 % du montant du transfert reviendrait au Paris Saint-Germain si transaction il y a.

Rémi Oudin

Brillant du côté du Stade de Reims notamment lors de la dernière de ses 4 années dans la Marne, Rémi Oudin avait débarqué lors du mercato hivernal de la saison 2019-2020. Un an et demi après son arrivée, le bilan du natif de Châlons-en-Champagne est mitigé. Durant cette campagne, il affiche une ligne statistique de 4 buts pour 4 passes décisives. 2e meilleur passeur de l’équipe derrière Yacine Adli, il a livré des prestations intéressantes sans pour autant satisfaire pleinement les observateurs du ballon rond. Bien que le contexte ne soit pas le plus évident pour un joueur de 24 ans de s’épanouir, une production légèrement supérieure est attendu pour un ailier acheté une dizaine de millions d’euros. Contrairement à ses deux coéquipiers mentionnés précédemment, les rumeurs de transferts peinent à se faire savoir. En attendant de voir si ces dernières s’accélèrent dans les jours à suivre, il reste une belle valeur marchande pour le FCGB. Il est estimé à 7 M€ par Transfermarkt.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football