Suivez-nous!

Football

MHSC : En route pour l’Europe ? Les matchs clés

Les journées passent, ne cessant de défiler, et s’il y a bien un point qui ne laisse pas indifférent les observateurs : ce sont les très bonnes performances des hommes de Michel Der Zakarian. Et si, cette bonne saison finissait par payer, aboutissant sur une 5e place méritée ? Voici les matchs clé pour l’Europe.

La saison des montpelliérains a parfois été mise sur pause. À quelques reprises, les prestations étaient en demi-teinte, témoignant sûrement de ce fameux « coup de mou » survenant souvent, en milieu de saison. Pourtant, voilà, à l’approche de la fin de la saison, les hommes de Der Zakarian semblent être en sur-régime, et pleins d’ambition. Si la concurrence peut être rude, et notamment avec Lille, Marseille, ou encore Rennes, nulle doute que les hommes de l’Hérault aient franchement un coup a jouer. Voici les rencontres clés, pour espérer s’accrocher.

Strasbourg, Brest et Nice pour tout donner.

À 5 journées de la fin de saison, les montpelliérains devront redoubler d’efforts, et notamment après une série de 3 matchs nuls d’affilées. Si ceux-ci faisaient office d’une très bonne opération, sur le moment, pour espérer flirter avec la 5e place, c’est lors de ces 3 dernières rencontres, qu’il faudra s’arracher. Le 9 mai prochain, en se déplaçant à La Meinau, les hommes de Der Zakarian devront affronter une formation strasbourgeoise chez qui le doute n’aura cessé de planer, cette saison. 14e au classement, d’ici le mois de mai, le maintien pourrait déjà, être assuré pour les hommes de Thierry Laurey, ce qui pourrait rendre une victoire plus envisageable. La semaine suivante, c’est à domicile que les hommes de l’Hérault devront réaliser une excellente opération contre le Stade Brestois. Olivier Dall’Oglio et sa bande ne seront probablement pas un adversaire facile à vaincre, puisque ceux-ci devraient tout donner jusqu’à la fin de la saison, pour le maintien. Pourtant, voilà, il s’agit là d’un adversaire abordable pour les montpelliérains. Finalement, la dernière rencontre au cours de laquelle perdre, ou arracher le nul ne sera pas autorisé, c’est celle du 25 avril prochain, contre les aiglons. Après le revers subi face à Dijon, les hommes d’Ursea seront probablement douteux, sans pour autant se positionner comme un adversaire « dangereux ». 10e au classement, les niçois font partie de ces rares formations qui n’ont franchement rien à perdre, et presque, plus rien à allé chercher. Le maintien peut, déjà, sembler assurer, tandis que l’Europe est, sûrement, trop loin à allé chercher.

Nantes et Saint-Étienne pour se méfier

Sur ses 5 dernières rencontres, Montpellier devra notamment se méfier du dimanche 2 mai, face à l’As Saint-Étienne. Les Verts l’ont montré cette saison, ils sont capables du meilleur, comme du pire. Si le niveau affiché n’est clairement pas suffisant pour espérer plus que le maintien, à tout instant, les hommes de Claude Puel, peuvent venir titiller n’importe laquelle des formations, comme ils l’ont si bien prouvé ce dimanche, face au Paris Saint-Germain. Le talent est loin d’être manquant en terre stéphanoise, le manque d’expérience, en revanche, aura souvent fait défaut. C’est la raison pour laquelle les montpelliérains devront se méfier, et tout faire pour éviter une défaite qui pourrait, survenir par surprise. Finalement, c’est lors de la toute dernière journée de championnat que pour les Canaris, comme pour les montpelliérains, tout pourrait prendre une tournure différente. Sur le point d’être relégués, si sur le papier les nantais sont en grande difficulté, ils essaieront de lutter pour retarder la possible échéance, jusqu’à la fin. C’est une rencontre qui pourrait donc être compliquée à appréhender pour Der Zakarian et les siens, mais dont l’issue pourrait être dérisoire, si le travail est fait lors des 4 rencontres précédentes.

Toujours en lice pour la Coupe de France, les montpelliérains ont rendez-vous mardi soir, pour les quarts de finale face au Canet Roussillon FC. Une occasion pour le club de l’Hérault, de prétendre à un possible trophée. En tout cas, une chose est sûre, il faudra tout donner du côté de Montpellier.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football