Suivez-nous!

Football

Monaco rate l’occasion de se rapprocher du podium

Dans un Stade Louis-II ensoleillé, Monaco a été surpris par l’enthousiasme lorientais et perd deux points importants dans la course au podium (2-2).

C’était une occasion en or pour les protégés de Niko Kovac de revenir à un point de l’OL et de se montrer comme un nouveau candidat crédible au podium et bien plus. Mais, hier après-midi, face à eux, le nouveau visage du FC Lorient de Christophe Pélissier continue de se montrer et de contrarier les plans adverses.

En terre princière, le FC Lorient a su mettre sa tenue de gala pendant 89 minutes avant de se faire surprendre une dernière fois. Mais bien avant tout cela, c’est le club breton qui rentre bien dans son match et se crée les meilleures situations. Sur un ballon en profondeur, Yoane Wissa est plus rapide que le portier monégasque, récupère le ballon avant de se faucher dans la surface par Benjamin Lecomte. Terem Moffi transforme et ouvre la marque pour les Merlus. Monaco, surpris, tente de réagir, mais l’arrière-garde orange veille à rester solide et à contrer les assauts peu nombreux et peu coordonnées des Monégasques. Le 4-4-2 monégasque ne semble pas faire son effet habituel sur le bloc lorientais, d’autant plus que les mouvements des locaux semblent stéréotypés et peu troublants. Sofiane Diop, si bon d’habitude ne trouve pas sa place et le double-piston devant la défense Tchouaméni/Fofana semble ne pas être aussi actif qu’à l’accoutumée.

Résultat, dès la pause Monaco change de système et passe en 4-3-3 avec Sofiane Diop qui rejoint le milieu et une attaque Ben Yedder-Volland et Jovetic, entré à la place du nouvel arrivant Krépin Diatta, peu visible hier après-midi. Ça ne tarde pas à payer puisque Monaco pousse, obtient un corner décisif. Sibibé envoie le ballon au premier poteau, dévié ensuite au second sur la main du latéral droit merlu, Mendes. Ben Yedder ne tremble pas et envoie son pénalty dans la lucarne de Dreyer. On se dit que Monaco va sans doute dérouler, mais Lorient se fait mal pour essayer de contrer les offensives princières et cela paye peu après l’heure de jeu. Après une perte de balle monégasque dangereuse, Moffi devance Maripan et inscrit son premier doublé en Ligue 1 Uber Eats laissant Monaco dans ses doutes et sans certitudes.

La solidité lorientaise fait barrage aux assauts du club de Rocher jusqu’au temps additionnel où Ben Yedder remet les deux équipes à égalité après avoir suivi une déviation de Benoit Badiashile, à la suite d’un long ballon pleine surface. 2-2 et quelques regrets pour Lorient qui a réalisé le match parfait jusqu’à cette fameuse 93e minute.

Niko Kovac : « Ce point reflète l’ADN de l’équipe »

L’entraîneur monégasque s’est montré assez satisfait du point obtenu en fin de match : « On a gagné un point. On n’a pas joué aussi bien que jusqu’à présent. Mais cela fait partie du processus. C’est bien de prendre un point dans ces conditions. Lorient a joué comme ces derniers temps, très compact. De notre côté, on n’a pas montré nos qualités habituelles. Le mix des deux fait ce nul. C’est difficile de savoir pourquoi on n’a pas été aussi bon que récemment. J’avais mis en lumière que Lorient venait de battre Paris et est sur une très bonne dynamique. Il fallait être à 100% concentré sur ce match. Après 7 victoires en championnat, un nul peut arriver. Ce point est d’ailleurs important. On a mis toutes nos forces pour égaliser. C’est un point qui peut être important en fin de saison. Ne jamais abandonner, ne jamais baisser les bras, c’est ce que je veux. Ce point reflète l’ADN de l’équipe.« 

L’entraîneur croate évoque aussi son mécontentement devant la fébrilité défensive : « Mais on voit aussi pourquoi on n’est pas encore une équipe du top 3. On prend trop de buts. Ce n’est pas un problème de gardiens. Certes, il y a toujours quelques petites erreurs mais aujourd’hui, ce n’est pas ça. Cette saison, j’ai l’impression qu’à chaque frappe, il y a un but. Je n’ai jamais vu ça. Cela me laisse un peu sans voix. Mais on continuera à travailler pour résoudre ce point. »

Christophe Pélissier : « L’équipe a trouvé un équilibre »

L’Héraultais Christophe Pélissier préfère comme son homologue monégasque retenir le positif : « Se faire égaliser à la fin, comme ça, sur le gong, peut engendrer de la frustration mais pas de la déception. J’ai dit aux joueurs que c’était arrivé pour nous contre Dijon par exemple. Il faut donc prendre le positif : notre solidarité exemplaire, nos deux buts, et ce point pris. Ce pour quoi on aurait signé avant le match. Je suis satisfait de ce que montre le groupe depuis cinq matchs, avec 11 points sur 15. C’est très bien dans l’optique du maintien. J’avais dit que Monaco était un rouleau compresseur. C’est le cas. Mais cette équipe a eu très peu d’occasions. Par rapport à l’aller, je n’ai pas senti de changements du côté de Monaco. C’est Lorient qui a changé. L’équipe a trouvé un équilibre. L’équipe est plus performante dans son ensemble et permet aux individualités de mieux ressortir.« 

Il a aussi évoqué la performance impressionnante son attaquant nigérian : « Terem Moffi ? Il est en train de montrer son véritable niveau. Je l’ai beaucoup suivi la saison dernière, il nous apporte beaucoup en termes de puissance et de qualité offensive.« 

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football