Suivez-nous!

Football

Nicolas Holveck se confie sur la démission de Julien Stéphan

La démission de Julien Stéphan a surpris tout le monde, et surtout la direction du Stade Rennais. Et si les résultats ne suivaient plus ces derniers temps, au lendemain de la défaite face à Nice, Holveck ne comptait pas virer le tacticien breton.

La nouvelle est tombée dans la matinée, Julien Stéphan quittait définitivement le banc rennais.
Présent en conférence de presse, aux côtés notamment du directeur sportif, Florian Maurice, le président du Stade Rennais, Nicolas Holveck, a répondu aux questions des journalistes concernant le départ de l’entraîneur de l’équipe première : « C’est assez simple. Après le match de vendredi (défaite 2-1 contre Nice), on a échangé avec Julien qui a commencé à nous faire part de sa réflexion. On s’est donné rendez-vous dans la suite du week-end pour échanger plus précisément, il nous a confirmés qu’il ne se sentait plus capable d’amener la force nécessaire au groupe pour avancer et aller chercher les objectifs. (…) Il assimile tellement sa personne au Stade Rennais, qu’il ne veut pas être un problème pour le Stade Rennais. C’est lui qui l’analyse comme ça, on ne la partage pas. Quand il a une opinion, elle est très réfléchie et arrêtée. »

Le président a ensuite continué en évoquant une nouvelle fois la surprise qu’il avait ressentie, devant la demande de départ de Stéphan : « Très sincèrement, je ne m’y attendais pas. Je savais qu’on aurait une discussion en fin de saison. Il intériorise énormément de choses, vous ne pouvez montrer aucun sentiment dans un vestiaire, il faut être un animal. Il n’a jamais montré de failles. (…) Je n’ai pas à être déçu, je respecte sa décision. J’ai découvert un extraordinaire entraîneur, un homme sincère, loyal, franc. Sa décision lui appartient. »

Stéphan s’en est allé. Le départ d’un homme qui avait donné corps et âme au Stade Rennais, pendant 9 longues années. Et si les derniers temps étaient plus compliqués, les supporters n’oublieront certainement pas le nom de celui qui leur a fait rêver de la Ligue des Champions, pour la première fois depuis la création du club. Julien Stéphan s’en va peut-être en ce lundi matin, mais il a écrit à son échelle, un petit bout de l’histoire du club breton.

Pour l’heure, le nom de son remplaçant n’est toujours pas connu, mais le vestiaire a rendez-vous, ce mercredi à Lyon, pour une rencontre au cours de laquelle il faudra livrer une bataille.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football