Suivez-nous!

Football

Noël Le Graët n’est pas optimiste pour la reprise du football amateur

Le football amateur semble être la grande victime de l’épidémie de Covid-19 qui mettait en pause le monde entier, au mois de mars dernier. Et si des discours envisageant l’éventuel reprise de ses compétitions, pour l’heure, rien n’est plus sûr.

Si quelques semaines plus tôt le président de la fédération, Noël Le Graët, se donnait la date butoir du 20 mars, pour prendre une éventuelle décision quant à la reprise des championnats amateurs, le discours du candidat à la présidence de la « fédé » a totalement changé.

« Ça va être très difficile, vous avez quelques bruits du ministère. Cela va être extrêmement difficile de reprendre les compétitions. Il semblerait qu’une circulaire nous demande de ne pas jouer au football pendant un mois. La date du 20 mars va être dépassée par décision ministérielle de par le virus qui se développe dans la région parisienne et dans d’autres départements, le ministère va demander à ce qu’on ne joue pas au football. Quand je vois les gens… ils sont motivés. C’est dur aussi pour le foot pro, c’est dur pour les entreprises et pour la vie de chacun d’entre nous. Le foot reprendra quand la porte sera ouverte. Les bénévoles sont présents et très imaginatifs. Les clubs ont envie de jouer. Leurs joueurs qui les tannent pour la reprise. On n’a pas de réponse précise. Hier, je n’aurais pas donné la même réponse. Les joueurs, le football leur manque. Quand vous allez voir les petits jouer, ils sont heureux tout plein, les dirigeants aussi. »

Une déclaration qui ressemble finalement à un nouveau coup dur pour les clubs amateurs, qui depuis la fin du mois d’octobre ont vu leur compétition se mettre en pause. Si pour l’heure rien n’est officiel, le gouvernement

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football