Suivez-nous!

Football

OGC Nice : un retour rapide de Dante est-il raisonnable ?

Pièce maîtresse de l’effectif, le capitaine de l’OGC Nice, Dante manque beaucoup dans au sein de la défense centrale azuréenne. Malgré plusieurs combinaisons tentés, pour plus ou moins de réussite, Dante manque et son retour ferait du bien à l’ensemble de la planète niçoise. Mais son retour est-il vraiment nécessaire pour cette fin de saison ?

Touché aux ligaments croises au 1er novembre à Angers, le Brésilien, arrivé au Gym en 2016 est-il proche d’un retour avec ses coéquipiers pour aller disputer les dernières journées d’une saison bien pénible ?

Un mois après avoir fait ses premiers pas sur le terrain avec notamment des exercices de course, les exercices se sont intensifiés ces derniers jours et le joueur continue son programme avant de retrouver bientôt ses coéquipiers à l’entraînement collectif. Mais est-il raisonnable de laisser le joueur revenir rapidement durant cette saison bien difficile ? En effet, le joueur de 37 ans n’est plus tout jeune et la blessure subie au début du mois de novembre reste la pire qu’un joueur de football peut avoir.

Une fin de saison emballante ?

En effet, dans le meilleur des mondes, le Comman’Dante pourrait revenir rapidement et apporter son expérience et son calme au sein d’une équipe, qui pourrait jouer les troubles faits en cas d’une série de résultats positifs. 11èmes avec 39 points, le maintien semble acquis pour les Aiglons et les regards peuvent se tourner vers l’avant. 9 points séparent Nice du RC Lens, premier européen et la 6ème place, probablement européenne en fin de saison, n’est qu’à 6 longueurs. Alors pourquoi pas rêver avec des derniers confrontations avec Dante.

Une charnière naissante

Aujourd’hui, si Nice va mieux, c’est aussi car sa charnière centrale donne satisfaction. Avec un roulement entre Todibo, Saliba et Daniluc, ces trois joueurs se montrent solides et performants et ne volent absolument pas leur place de titulaire. En effet, la dernière rencontre contre Marseille a montré des choses et Nice a su tenir sa cage inviolée. Un premier clean sheet depuis le 7 février contre Angers qui montre les progrès de cette équipe dans ce secteur. De quoi rassurer les dirigeants et l’entraîneur Adrian Ursea pour laisser Dante se préparer tranquillement.

Patienter pour prolonger le plaisir ?

En effet, mettre en danger sa santé et accélérer son processus de reprise quand on veut disputer ses dernières minutes avec un club, cela reste compréhensible. Mais la bonne nouvelle est tombée à l’hiver dernier. Le Brésilien de 37 ans poursuit l’aventure avec les Aiglons jusqu’en 2022. Une bonne occasion pour lui de préparer la prochaine saison. En effet, en pleine forme et avec son expérience, Dante est indispensable dans le vestiaire et sur le terrain pour l’OGC Nice. Encore deux ans de plaisir pour lui après une saison qui sera jugée de « transition » par la sphère niçoise.

Autre article :

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football