Suivez-nous!

Football

OL : Léo Dubois et Marcelo, symbole de la faillite lyonnaise

L’OLympique Lyonnais ne participera à la prochaine Ligue des Champions ! Lyon sera cantonné à la Ligue Europa notamment à cause d’une dernière défaite contre Nice. C’est tout une défense qui a sombré dimanche soir, avec comme principaux responsables, Léo Dubois et Marcelo.

Comme vous le savez déjà, l’Olympique Lyonnais a terminé la saison 2020-2021 au pied du podium de la Ligue 1. La faute notamment à une défaite 2-3 au Groupama Stadium dimanche contre l’OGC Nice. À deux reprises, les Olympiens menaient au score et comme trop souvent cette saison, ils n’ont pas su conserver leur avance et se sont inclinés. La faute notamment à une défense extrêmement fébrile. Si Jason Denayer et Maxwell Cornet n’ont pas été d’une grande sérénité, Léo Dubois et Marcelo ont livré une performance tout bonnement catastrophique. Tout commence parfaitement pour Lyon avec l’ouverture du score de Toko Ekambi au quart d’heure de jeu. Une quinzaine de minutes plus tard, Pierre Lees-Melou s’approche de la surface lyonnaise. Marcelo n’intervient pas et donne le champ libre au Niçois pour centrer en direction de Dolberg. À la limite du hors-jeu, l’ancien de l’Ajax permet aux Aiglons d’égaliser. Bien que la responsabilité soit partagée, le Brésilien de 34 ans se devait de mettre la pression sur le porteur de balle, d’autant plus que ce dernier n’est pas le plus fin dribbleur du championnat. 

Bis repetita en seconde période 

Bonne nouvelle pour les hommes de Rudi Garcia, ils se remettent sur le droit chemin une nouvelle fois grâce au Camerounais juste avant la pause, encore servi par par Memphis Depay. Avec le nul de Monaco, Lyon semble se diriger vers la 3e place mais sur l’arrière garde craque. C’est au tour de Léo Dubois de montrer de la fragilité. Sur un corner niçois, l’ex du FC Nantes renvoie directement dans les pieds de Kamara à 25 mètres qui trompe Lopes d’une frappe puissante. Ce n’est pas tout, l’OL concède même un 3e but à la 57e minute. Si c’est bien Jason Denayer qui perd son duel avec Saliba suite à un coup franc frappé par Amine Gouiri, c’est Marcelo qui concède la faute, largement évitable, menant à ce coup de pied arrêté. 

Un problème (trop) récurrent 

Lyon était à deux doigts de réussir sa saison mais sa défense a craqué au pire des moments. Du moins c’est ce que l’on pourrait dire si les Gones représentaient une véritable forteresse défensive. Cependant, toute la campagne lyonnaise a été marqué par une défense plus que friable. Pour symboliser cette arrière garde peu rassurante, qui de mieux que Marcelo ? Depuis son arrivée à Lyon en 2017, il a connu des hauts et surtout de nombreux bas. Une aventure en dents de scie qui semblait être vouée à prendre fin cet été puisque son contrat arrivait à expiration. À la surprise générale, le Brésilien a été prolongé en mars jusqu’en 2023. Une décision surprenante si l’on s’attache à ses performances sur la pelouse. D’un autre côté, elle pourrait s’expliquer par un contexte économique difficile dans lequel l’OL pourrait difficilement faire de folies sur le marché des transferts pour attirer un défenseur central. 

En ce qui concerne Léo Dubois, la dynamique est similaire à celle de son compère. Souvent inspiré offensivement avec notamment une belle qualité de centre, il en oublie souvent sa mission première : défendre. À l’image du match contre Nice où il a constamment été pris de vitesse par Amine Gouiri, le joueur formé à l’OL. Dubois a sombré dans ce match crucial pour les Lyonnais. Bien que Didier Deschamps l’ait inscrit sur sa liste élargie pour l’Euro 2021, ses prestations ne vont pas réellement dans ce sens.

Entre un latéral droit beaucoup trop tourné vers l’attaque, un défenseur central d’une grande fébrilité et un poste de latéral gauche colmaté par un ailier naturel, l’Olympique Lyonnais va devoir s’activer pour combler ces lacunes.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football