Suivez-nous!

Football

OM-Brest : Sampaoli gagne sa deuxième bataille

Samedi soir, à 17h, l’Orange Vélodrome accueillait pour la deuxième fois, l’OM version Sampaoli après la première victoire significative déjà contre le Stade Rennais en milieu de semaine. Cette-fois, c’était le Brest de Dall’Oglio en face et l’affaire n’a pas été simple.

Dans une atmosphère calme en raison de la longue période de pandémie, le Vélodrome accueille un disciple d’une des idoles du passé, Marcelo Bielsa. Samedi soir, le duel contre le Stade Brestois était très attendu. En effet, si Sampaoli aime le jeu offensif et les belles phases de jeu, son homologue brestois aussi. Depuis le début de la saison, Brest brille par ses prestations dans son jardin à Francis-Le-Blé, mais moins à l’extérieur, comme à Lille, où les 11 brestois s’étaient regroupés devant leur but pour tenir le match nul. Cette fois-ci, les Brestois ont essayé de jouer et cela a failli payer.

Milik, la recrue offensive qu’il fallait

Au terme d’une première mi-temps très équilibrée, les deux équipes pensent rentrer aux vestiaires avec ce score nul et vierge reflétant en partie une première période en faveur de personne. Mais voilà, un certain Arkadiusz Milik est passé par là. Payet offre le ballon à l’attaquant polonais qui part vers le poteau de corner avant de croiser sa frappe pour battre Larsonneur pour la première fois du match.

Brest n’a pas abdiqué

Une action terrible pour les Brestois, mais qui va encourager le bloc breton à remonter pour essayer d’étouffer celui de l’OM. Mais Marseille trouve des espaces, notamment grâce à Pol Lirola qui se montre dangereux par deux fois, sans réellement parvenir à doubler la mise pour l’OM. L’heure est passée, et Brest finit par surprendre les Marseillais. Sur un coup-franc de Faivre, Lillian Brassier, jeune défenseur central brestois, se montre présent au deuxième poteau pour battre Mandanda de près. Brest égalise et pense être la première équipe à tenir tête aux Marseillais. Mais voilà, encore une fois, Jorge Sampaoli fait rentrer Luis Henrique et Mickaël Cuisance, deux hommes déjà décisifs contre Rennes pendant la semaine.

Luis Henrique en remet une couche

Par la suite, après une erreur de Jean Lucas, le feu-follet brésilien récupère le ballon et centre au premier poteau pour Florian Thauvin, qui en coupant la trajectoire, envoie le ballon au fond des filets. L’OM mène 2-1 et va finir par creuser un écart définitif. Le centre de Luis Henrique retrouve Cuisance au deuxième poteau. Le milieu prêté par le Bayern envoie une demi-volée impossible à stopper pour Gautier Larsonneur. Marseille l’emporte 3-1 et se place 5ème sans que Lens ou Metz ne réussissent à rattraper l’OM après leur nul 2-2.

Jorge Sampaoli : « L’idée était de changer la mentalité de ces joueurs »

Jorge Sampaoli retient le succès important glané en fin de match par ses joueurs. Une mentalité de gagner qu’il a apprécié : « C’est vrai que ce fut un match avec beaucoup d’émotions, surtout en seconde période. L’équipe a voulu aller chercher la victoire. L’idée était de changer la mentalité de ces joueurs, qui sortent d’une période un peu difficile. Pour qu’elle retrouve la joie dans le vestiaire, la joie de gagner ».

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football