Suivez-nous!

Football

Portugal : Andre Silva, un joker de luxe

L’Eintracht Francfort a terminé 5e de Bundesliga et retrouvera l’Europa League la saison prochaine. C’est une déception pour le club car ils réalisaient une saison incroyable avant de lâcher beaucoup de points dans les derniers matchs qui les empêcheront de disputer la Ligue des Champions. Un homme s’est démarqué, il s’agit d’Andre Silva.

Retour sur le parcours du portugais

Après avoir éclos à l’âge de 18 ans à Porto, Andre Silva a rapidement fait parler de lui en Europe.

Lors de la saison 2015/2016, il inscrit 14 buts en 16 matchs avec l’équipe réserve du FC Porto ce qui lui ouvre les portes de l’équipe première.

Il inscrit ensuite 16 buts en championnat lors de la saison suivante et emmène les Dragons à la 2e place du championnat.

Il devient alors courtisé par des gros clubs européens et fait son apparition avec la sélection Portugaise.

Son choix se porte finalement sur l’AC Milan qui cherche un numéro 9 pour revenir au sommet de l’Italie et de l’Europe, le transfert est estimé à 38 M€ . Malheureusement, il n’arrive pas à s’adapter au championnat italien et part en prêt au FC Séville avec qui il inscrit 9 buts en 27 matchs.

A peine revenu à Milan en 2019, Milan cherche à s’en débarrasser et l’envoie en prêt à l’Eintracht Francfort où il retrouve de bonnes sensations et surtout, le chemin des filets (12 buts en 25 matchs en 2019-2020).

Francfort et Milan trouvent un terrain d’entente pour l’échange définitif entre Rebic (+ 3M€) et Andre Silva, un coup qui va s’avérer payant pour les allemands.

Une saison incroyable

Il termine la saison avec 28 buts et 6 passes décisives, des stats complétement folles. Seul Robert Lewandowski fait mieux en Allemagne avec 41 buts, mais cette performance reste meilleure que celle du Cyborg Norvégien Haaland qui n’a inscrit “que” 27 buts. Le portugais est donc logiquement pris avec sa sélection pour l’Euro mais doit faire face à une concurrence très rude. Les attaquants du Portugal sont : Cristiano Ronaldo, Jota, Joao Felix, Bernardo Silva, Bruno Fernandes… Avec tout ce beau monde, le joueur de 25 ans se retrouve sur le banc et devient donc un joker de luxe.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football