Suivez-nous!

Football

L1 – Vers une baisse de salaires dans les clubs professionnels ?

Le Covid-19 et la question des droits TV en Ligue 1 plongent une grande partie des clubs du championnat dans un climat de crise. Les discussions se font de plus en plus nombreuses et une question se pose : faut-il réduire les salaires des joueurs en Ligue 1 ?

Les jours passent et se ressemblent, et le climat de crise ambiant dans le monde du football se fait de plus en plus pesant. Nombreux sont les clubs à se retrouver dans des situations compliquées, que ceux-ci soient de grands clubs, ou non.

Pour trouver une solution à ces problématiques, les clubs professionnels ont décidé de faire appel à l’Union National des Footballeurs Professionnels (UNFP). Cet après-midi, quatre présidents de clubs de Ligue 1 et un de Ligue 2 ont rendez-vous avec la direction de l’UNFP pour discuter de la manière la plus adaptée pour surmonter la crise sanitaire et celle des droits TV.

UNE SOLUTION INÉVITABLE

La faillite de MediaPro, l’accumulation des matches à huis-clos ou encore la menace pesante du Covid-19 mettent à mal les clubs professionnels français, qui ont désormais du mal à voir le bout de cette situation des plus extraordinaires.

« On parle de 800 millions de pertes sur toute la saison 2020, depuis le premier confinement du printemps. Les clubs n’ont plus de recettes liées à la billetterie, les clubs n’ont plus de recettes commerciales, les clubs ont moins de recettes sponsoring et marketing car il n’y a plus de supporters pour acheter des goodies et les clubs n’ont plus de recettes liées aux droits TV avec la faillite de la chaîne Téléfoot et de Mediapro (…). », énonçait Pierre Rondeau au micro de RMC ce matin.

Pour éviter le dépôt de bilan de la part de certains clubs, la solution privilégiée semble être celle d’une baisse considérable des salaires des joueurs. Reste avoir quelle sera l’issue de l’échange de cet après-midi à une ère où le football est un sport qui génère beaucoup d’argent, et attire de nombreux investissements.

Les politiciens évoquent un nouveau mode de vie où le Covid-19 est une problématique à considérer, mais le monde du football, lui aussi, va devoir désormais apprendre à compter avec cette nouvelle variable pour l’instant en phase pour durer.

Et si la saison dernière a pu se jouer dans des conditions normales jusqu’au mois de mars, la saison 2020/21 sera sans aucun doute plus compliquée là où matches à huis-clos et droits TV en chute ne vont rien arranger.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football