Suivez-nous!

Football

Saint-Étienne confirme, Rennes s’incline

À l’occasion de la 25e journée de Ligue 1, les Verts se déplaçaient au Roazhon Park. L’occasion pour les hommes de Claude Puel de confirmer leur retour en forme.

Ce n’est définitivement pas une bonne passe pour le Stade Rennais. Éliminés jeudi dernier, en Coupe de France, par Angers, les hommes de Julien Stéphan ne sont plus ressortis victorieux d’une rencontre, depuis le 17 janvier à Brest. Un triste constat pour une équipe rennaise qui connaissait pourtant un très bon début de saison.

Du côté des stéphanois, la forme semble être de retour, du moins en championnat, malgré une élimination en Coupe de France à Sochaux. Triomphant face à Metz, ou encore face à Nice, les Verts semblent finalement se réveiller, et plus que déterminés à remonter au classement.

Ainsi, les formations bretonnes et stéphanoises, s’affrontaient ce dimanche après-midi, dans le cadre d’une rencontre pleine d’enjeux. Et si dans les premières minutes de jeu, les rennais possèdent le ballon, ils ne réussissent pas à concrétiser leurs occasions. C’est dans cette lignée que prendra place le premier but de la rencontre. Serhou Guirassy s’effondre dans les 16m, il demandera une faute, que l’arbitre n’accordera pas, encourageant le reste des joueurs à continuer. Profitant de la confusion, les Verts amorcent une contre-attaque avec Wahib Khazri qui servira Bouanga. Ce dernier, avec l’appui d’Yvan Neyou, trouvera finalement la combinaison parfaite pour percer le but d’Alfred Gomis. (27’)

À la pause, les Rennais ont la possession du ballon en leur faveur, pourtant rien n’y fait. Terrier, Doku ou encore Guirassy n’y sont pas arrivés dans les derniers mètres.

Au retour de la mi-temps, Martin Terrier et les siens tentent de percer la défense stéphanoise et leur gardien, mais Jessy Moulin ne laissera aucun espoir aux bretons. (47’). Probablement déçu de l’attitude de certains de ses joueurs, Julien Stéphan procède à un triple changement, juste avant l’heure de jeu. (58’) À peine entré en jeu, la jeunesse rennaise, à l’image de Yann Gboho, tentera de suite de recoller au score. De justesse, Pape Abou Cissé contrera ce ballon dangereux, sauvant ainsi les cages de Jessy Moulin. (65’)
Ce temps-fort rennais ne sera pour autant pas suffisant, lancé par Zaydou Youssouf, Arnaud Nordin se présentera devant la défense rennaise et d’une frappe croisée, doublera la mise pour les stéphanois. (71’) Adrien Truffert et Benjamin Bourigeaud tenteront leur chance, mais en vain. Au coup de sifflet finale, les rennais sont battus, acteurs d’une prestation brouillon. Les Verts profitent ainsi de ce succès pour continuer leur chemin, dans cette remontée.

LA COLÈRE DE STÉPHAN

« C’est certainement la pire prestation de la saison pour nous. Avec beaucoup de fébrilité technique dès le début du match. On a failli dans tous les domaines du jeu. Aujourd’hui, on a décroché, techniquement, dans l’intensité et l’agressivité. Peut-être aussi un décrochage mental. C’est une contre-performance et un match raté dans tous les domaines. Ça faisait un moment qu’on n’était pas tombés aussi bas que ça. Je ne vais pas m’arrêter sur les deux buts, c’est le contenu général qui n’est pas bon. L’inquiétude, la colère, ce n’est pas ça le principal, c’est de trouver les leviers qui permettent à ces joueurs de retrouver de la confiance, de la sérénité et du mordant. C’est trop tendre ce qu’on produit »., confiait le tacticien breton, non sans cacher sa colère.

Actuel 5e au classement, le Stade Rennais n’est plus qu’à un petit point du RC Lens, tenu en échec ce dimanche à Reims. Et si les rennais tient à demeurer en haut de classement, ils devront tout donner dimanche prochain, face à Montpellier, victorieux ce samedi face à l’Olympique Lyonnais.
En attendant, les bretons bénéficient d’une semaine pour se remettre en question, et identifier ce qui peut-être brouillon.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football