Suivez-nous!

Football

OM – Les raisons du clash entre Payet et Thauvin révélées

La situation est difficile à Marseille, et le climat propice  aux tensions. Dimitri Payet et Florian Thauvin en sont la preuve. Les reproches ont fusés entre les feux hommes, et les raisons sont aussi bien sportives que personnelles.

L’Olympique de Marseille ne cesse de faire couler de l’encre ces derniers temps. Après la défaite humiliante contre Nîmes, les matchs contre Lens et Monaco n’auront rien arrangé du côté des phocéens.

Ce n’est désormais plus un secret pour personne, c’est la crise à Marseille. La représentation même de celle-ci est la relation Thauvin/Payet. En effet, après le match contre Nîmes du 16 janvier, et la colère de la direction du club, une conversation aux échos de disputes, aurait eu lieu entre les deux « leader ».

D’après des informations révélées par l’Équipe, le lundi 18 janvier, Dimitri Payet aurait reproché à son confrère d’être individualiste et de plus penser à sa fin de contrat, qu’à la situation de son club actuel. En retour, Florian Thauvin aurait attaqué le réunionnais sur la prolongation de son contrat, actée en fin de saison dernière, et la revue de son salaire à la baisse, qui se serait fait dans le dos des joueurs du vestiaire.

La prolongation du contrat de Payet aurait en effet desservis l’international français dans sa volonté de continuer a porter les couleurs du club phocéen. Lui qui espérait voir son salaire revaloriser, dans l’hypothèse d’un contrat prolongé, ne pourra pas voir son vœu se réaliser, n’allant pas dans la logique de la signature de Payet.

LES SYMBOLES D’UN PROJET

« Ils ne vont pas passer des vacances ensemble, mais le plus important, c’est l’OM. Ils ont joué plusieurs années ensemble, ce n’est pas la première fois dans ma carrière que je vois ça dans un vestiaire », révélait le tacticien portugais, en conférence de presse.

C’est un fait, les relations entre les deux joueurs n’ont jamais été parfaites. Mais il semblerait que les échanges houleux survenu ce lundi 18 janvier, auraient accentué encore plus les tensions au sein même du vestiaire.

Et si Payet de son côté se voit puni sur le banc par André Villas-Boas, Thauvin peut en un certain sens se« réjouir » de l’absence de son partenaire de jeu sur le rectangle vert.

À deux, Thauvin et Payet, symbolisaient le projet Olympien. Un projet qui s’effondrerait finalement sous nos yeux, à mesure que les Marseillais enchaînent les défaites, et que la situation entre les deux ne soit pas partie pour s’arranger. Et pour passer au dessus de ces tensions, ainsi que pour le bien du club, peut-être qu‘AVB aurait mieux fait de permettre à d’autres joueurs, tels que Luis Henrique, de jouer plus souvent. Histoire de remettre les deux personnalités « à leur place ».

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football