Suivez-nous!

Football

Raymond Domenech : « On passe de l’euphorie à la catastrophe »

Canal + récupère la diffusion de la Ligue 1 jusqu’en fin de saison, et forcément, le chèque sera moins élevé que celui promis par Mediapro aux clubs et à la Ligue. Interrogé sur la question, Raymond Domenech s’est confié.

L’entraîneur du FC Nantes et le président du syndicat des entraîneurs français n’a pas usé de la langue de bois pour évoquer l’accord trouvé entre la LFP et Canal +.

« Ce n’est pas une nouvelle exceptionnelle puisque le football français perd une grosse partie de ses droits télés. C’est la solution qui permet de continuer d’exister et de rester visible, mais cette solution ne sauve pas les clubs. Les clubs en difficulté ne vont pas être sauvés par cette décision. », affirmait l’ancien chroniqueur de la chaîne l’Équipe, pour qui cette nouvelle sonne plutôt comme un recours à l’urgence, plutôt qu’à un véritable sauvetage.

« On peut se dire que quelque part, on est passé de l’euphorie à la catastrophe. Mais c’est l’association des facteurs qui ont créé la situation parce que c’est aussi le Covid qui nous met dans cette situation. S’il y avait des spectateurs le problème ne serait pas posé dans les mêmes termes. Le premier problème, personne ne pouvait le régler, c’est la crise sanitaire. C’est la base qui a entraîné tout le reste. Après, c’est la loi du commerce, quand on n’est pas en situation de force, on subit. », concluait l’ancien sélectionneur des Bleus, pour Ouest France.

Et si aux yeux de Raymond Domenech, le retour de la Ligue 1 entre les mains de Canal + n’est pas synonyme de règlement réel du problème, pour Jean Michel Aulas, comme nous vous l’exposions plutôt dans la matinée, Canal + a su être là lorsque le football professionnel en avait le plus besoin.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football