Suivez-nous!

Football

Reprise du football amateur, utopie ou réalité ?

À l’image de tous les autres sports amateurs, le football n’a pas non plus repris ses championnats, laissant des milliers de licenciés, sans réels objectifs. Une question se dégage alors, dans les esprits des dirigeants des clubs amateurs : va t’il s’agir d’une nouvelle saison blanche ?

À l’arrêt depuis le mois d’octobre 2020, les compétitions pour les amateurs sont gelées, les objectifs sont inexistants, les recettes sont moindres et d’un côté, la jeunesse commence à s’impatienter. Alors que le mois de mars est plus proche que jamais, difficile pour les dirigeants de se positionner sur la poursuite de la saison, tant la situation sanitaire ne cesse d’évoluer, et pas forcément pour le meilleur.

Et si la Coupe de France avait finalement été maintenue, laissant ainsi l’opportunité aux clubs amateurs qualifiés, de participer, la donne était bien différente pour la Gambardella, qui se voyait annuler, une fois de plus. Un coup dur pour certains jeunes talents qui comptaient sur cette édition pour montrer leur capacité aux clubs professionnels, et ainsi, peut-être, s’envoler vers de nouveaux horizons.

Candidat à la présidentielle pour la Fédération Française de Football, Frédéric Thiriez adressait une lettre ouverte à Noël Le Graët, dans laquelle il évoquait la situation préoccupante des clubs amateurs, laissés dans l’attente. Il propose aussi au sein de celle-ci deux solutions : reprendre les championnats ou se tourner vers une nouvelle saison blanche.

De son côté, Le Graët, en campagne pour sa réélection au mois de mars prochain, était de passage ce week-end, dans un club amateur à proximité de Lyon, le FC Chaponnay Marennes. En compagnie de Jean-Michel Aulas et de Marc Keller, le président de la fédération a « tater la situation ».

Interrogé sur une éventuelle reprise des championnats amateurs, il expliquait : « Sur les dates, je n’ai aucune compétence. Si l’Etat déloque la situation, la Fédération sera prête à relancer les opérations pour que les jeunes puissent revenir rapidement sur les terrains. Mais si on ne démarre pas mi-mars, ce sera compliqué. J’espère qu’on pourra reprendre des matches amicaux avant, ou bien continuer des championnats peut-être sans classement final. Mais je ne peux rien affirmer, si ce n’est que ce sera compliqué de reprendre le championnat si on en est au même point dans un mois. », confiait-il au Progrès.

Ainsi, pour l’heure, rien n’est encore sûr. La décision reste entre les mains de l’État et de la FFF, mais elle n’est toujours pas prise. Et Ouest France révélait une réunion du comité exécutif de la FFF, dès ce jeudi, sur la question, cela n’est pas non plus synonyme de positif et particulièrement pour les championnats jeunes.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football