Suivez-nous!

Football

Todibo convoité en Europe : l’ASSE et Nice sur le dossier

Prêté au Benfica Lisbonne, le défenseur central du FC Barcelone éprouve de la difficulté à se faire une place au sein de l’effectif portugais. Et si retrouver le chemin de la Ligue 1 permettait à Jean-Clair Todibo de se relancer ?

Pour ce mercato hivernal, le club stéphanois est sur tous les fronts. Après la piste Slimani, ou encore le dossier Mustafa Mohamed, Claude Puel réfléchirait au recrutement d’un défenseur central. Depuis le départ de Wesley Fofana vers Leicester City, les Verts n’ont plus vraiment retrouvé un défenseur central de taille. Il semblerait pourtant que le coach stéphanois ait trouvé celui qu’il lui faut, et il s’agirait de Jean Clair Todibo.

Le jeune défenseur français avait quitté l’hexagone pour rejoindre le Fc Barcelone, avant même la signature de son premier contrat professionnel, en 2019. Pourtant voilà, l’international français n’a pas eu la chance de s’imposer au sein du vestiaire catalan, et s’est alors retrouvé prêté en Bundeslinga, au Schalke 04, lors du mercato d’hiver 2020.

Plus récemment, de retour de prêt, c’est cette fois-ci le Benfica Lisbonne qui s’est proposé pour accueillir le défenseur. Pourtant, il connaît au Portugal un début de saison compliqué avec une blessure l’empêchant de démarrer de la meilleure des manières.

ASSE, OGC Nice, …. mais aussi Parme

Ciblé l’été dernier par les Verts, la direction Stéphanoise semblerait à nouveau avoir dans le viseur le défenseur natif de Cayenne.

Pourtant, l’ASSE ne serait pas seul sur la piste du défenseur. Selon Sky Sport Italia, l’OGC Nice serait lui aussi très intéressé par le profil de Todibo. Après l’arrivée en prêt de Saliba cet hiver, Nice verrait en l’international français un bon moyen de compléter sa défense.

Toutefois, les clubs français doivent aussi compter avec la concurrence du club de Parme, qui miserait gros cet hiver sur le défenseur.

Reste désormais à savoir qui aura le dernier mot. À savoir tout de même que recruter Todibo imposerait aux clubs une prise en charge du salaire du joueur assez élevé, autour de 200 000€ mensuels, dans un climat de crise financière notamment en France, qui rendrait le possible prêt compliqué.

Commenter

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Ne manquez pas

+ de Football