Angers SCO : L’erreur fatale de Gérald Baticle dès le coup d’envoi ?

C’est sur une lourde défaite que le SCO achève son année 2021. Battus 4-1 sur la pelouse du Montpellier HSC, les Angevins peuvent nourrir quelques regrets sur l’ensemble de la phase aller, bien que de belles intentions aient été montrées. Ce dernier match laisse peu de places aux débats quant à l’issue, mais le coach de l’équipe n’a peut-être pas fait tous les bons choix.

Illustration : "Angers SCO : L’erreur fatale de Gérald Baticle dès le coup d’envoi ?"

Le but de Pereira Lage n’aura même pas sonné comme un lot de consolation tant le bilan de ce match est lourd pour Angers. Téji Savanier a une nouvelle fois brillé, le stade de la Mosson a vibré, mais le SCO rentre tête basse à Angers pour les fêtes de fin d’année. Dominés, les Angevins ont débuté le match avec un revenant dans les buts. Paul Bernardoni était bel et bien de retour contrairement à ce qu’avait annoncé Gérald Baticle en conférence de presse. Une erreur de la part du coach ?

Un retour tout sauf optimal

La convalescence de Paul Bernardoni semble avoir été difficile sur le plan physique. Absent depuis le début du mois de novembre, il avait d’abord développé une infection pulmonaire qui a duré un long moment, et l’a rendu indisponible durant plusieurs semaines. À peine remis de ce pépin de santé, le gardien a subi une intoxication alimentaire. Un second coup dur pour lui et son équipe dans un contexte de fin d’année délicat pour le SCO. À peine remis de ces deux épreuves à titre personnel, Bernardoni était de retour à la compétition en ce milieu de semaine, obligé d’enfiler les gants.

Était-ce trop tôt ? Difficile de reporter la faute sur l’unique portier angevin après la défaite à Montpellier tant l’équipe entière semblait inférieure à son adversaire du jour, mais Gérald Baticle n’a certainement pas injecté la dose de confiance nécessaire à son joueur pour qu’il revienne dans les meilleures conditions possibles. La Ligue 1 marque une pause jusqu’au début du mois de janvier, l’occasion pour Paul Bernardoni et son équipe de revenir plus en forme dans une dizaine de jours, sûrement bien mieux préparé et affuté pour faire face aux prochaines échéances.

Encore plus de football

Voir plus