Angers SCO : Pour Paul Bernardoni, ça a l’air sérieux

Le SCO était de retour à l’entraînement ce mardi en attendant le retour des internationaux durant la semaine. Si les absents Abdoulaye Bamba, Sada Thioub et Ismaël Traoré était bien présents, de retour de blessure, Paul Bernardoni ne semble toujours pas remis.

Illustration : "Angers SCO : Pour Paul Bernardoni, ça a l’air sérieux"

Ce n’est pas une blessure qui semble gêner le portier angevin. Absent de la compétition depuis le 6 novembre, les dix jours de trêve internationale n’ont, semble-t-il, pas été suffisants pour remettre le jeune français sur pieds. Malade depuis la veille du match face à Lille conclu finalement sur le score de 1-1, Paul Bernardoni pourrait également manquer la reprise, et ce match important face à Lorient ce dimanche.

Quel groupe pour Angers ?

Comme beaucoup d’autres formations, la préparation du match du week-end ne s’annonce pas optimale au regard des retours au compte-goutte des joueurs internationaux. Sofiane Boufal va rentrer de sa sélection marocaine en ayant peu joué, le Maroc étant déjà assuré de disputer les barrages africains avant ces rencontres. Stéphane Bahoken revient lui aussi de ses matchs avec le Cameroun, également qualifié pour le prochain tour face à la Côte d’Ivoire. Enfin Mohamed Ali-Cho est attendu à la suite de sa sélection avec les espoirs français, de retour dans la journée.

Outre les retours de blessure des trois joueurs Isamël Traoré, Abdoulaye Bamba et Sada Thioub, absents depuis quelques matchs maintenant, il est à noter la présence de Théo Borne à l’entraînement collectif, habituel gardien de la réserve angevine. Pour compenser l’absence de Bernardoni, Borne accompagnera donc Mandréa et Petkovic dans le groupe pour affronter Lorient.

Entre l’absence de leur portier titulaire, et les retours de joueurs importants dans l’effectif, Angers peut-il espérer un bon résultat face à une formation lorientaise mal en point ? La confiance accumulée des joueurs heureux en sélection devrait tout de même pencher dans la balance, et ce malgré la fatigue de l’enchaînement des rencontres.

Encore plus de football

Voir plus