ASSE - La menace de la relégation

Humilié ce dimanche soir, à domicile, l’ASSE a probablement livré l’une de ses pires prestations de la saison. Et si la pilule passe difficilement du côté des stéphanois, elle est révélatrice d’une menace planant au-dessus de la tête des Verts : celle de la relégation.

Illustration : "ASSE - La menace de la relégation"

Il semble bien loin le temps où les derbys étaient synonymes de tensions, de prestations XXL. Le temps où il n’y avait pas de favoris et où le match était empli de rebondissements.

Dimanche soir, sur la pelouse du Chaudron, les stéphanois se sont une nouvelle fois inclinés. Plus encore, ils ont été humiliés. Et c’est comme si un monument du football français commençait véritablement à trembler.

Au micro de France Bleu Saint-Étienne Loire, Loïc Perrin a fait part de ses inquiétudes envers le club qui l'a formé et au sein du quel il a évolué : « Cela fait un petit moment qu'il faut être inquiet pour le maintien en Ligue 1... Ça fait un petit moment que nous sommes dans cette zone-là, notre avance de points se réduit fortement. Le match à Reims a été décisif et on l'a perdu. Il faut sonner la révolte, mais je sais que tous les joueurs en ont conscience. Du renfort serait le bienvenu au mercato, j'espère qu'il y en aura. Après, est-ce que le club sera capable de le faire financièrement ? C'est une autre question», déclarait l’ancien capitaine des Verts.

MAINTENANT OU JAMAIS

Et pour cause, 16e au classement, l’ASSE ne possède désormais plus que 4 points d’écart avec la première équipe en zone rouge, le Nîmes Olympique. L’inquiétude se fait de plus en plus sentir du côté des stéphanois.

Pourtant, Claude Puel apparaissait confiant, et pleins d’ambitions avant la rencontre face à l’Olympique Lyonnais : « On a fait preuve de cohérence et de détermination à Strasbourg. C'est le minimum qu'on attendra pour le derby. On veut faire plaisir à nos supporters. On défendra crânement notre chance. On sera prêts ».

La suite ? On la connaît. L’heure est quant à elle grave. Néanmoins, l’optimisme peut conserver sa place, là où il peut être difficile à trouver.

Une chose est sûre, les deux prochaines rencontres des Verts seront déjà décisives, et il faudra se relever, pour espérer conserver sa place parmi l’élite.

L’écart se creuse entre le haut de tableau et les stéphanois. Et si l’année dernière l’épidémie de Covid-19 avait sauvé les Verts, cette année il faudra trouver une autre solution pour éviter le pire.

Depuis la saison 2003/04 les stéphanois n’ont plus côtoyé la Ligue 2, reste désormais à savoir si le club saura se relever, si Puel saura remotiver et si malgré des moyens financiers compliqués, la direction saura, peut-être, recruter.

Pour l’heure, il faut se concentrer sur la 22ème journée et le match contre Nice, qui signera les retrouvailles entre William Saliba et le vestiaire stéphanois.

Encore plus de football

Voir plus