ASSE - OL : Un derby à sens unique

Ce dimanche soir, le derby clôturait cette 21 ème journée de Ligue 1. En maîtrise et avec contrôle, l’Olympique Lyonnais s’est imposé sur la pelouse de Geoffroy Guichard.

Illustration : "ASSE - OL : Un derby à sens unique"

C’est un bien triste vent qui a soufflé ce dimanche soir au Chaudron. Les Stéphanois se sont inclinés à domicile, face à une équipe lyonnaise organisée et qui n’a finalement, rien laissé passer.

La rencontre avait pourtant bien débuté du côté des Verts, alors que le jeune milieu droit stéphanois, Aimen Moueffek voyait sa reprise dévier à gauche du but d’Anthony Lopes. (1’)

Pourtant, très vite, la donne s’est inversée. Les Lyonnais ont bien vite repris le contrôle sur le ballon, sans même savoir qu’ils seraient les acteurs d’un derby a sens unique.

Tino Kadewere ouvrait le score à la 16’ sur un corner tiré par Memphis Depay. Et alors que les 20 premières minutes étaient déjà en l’avantage des Gones, les offensives de leur part ne cessaient pas pour autant. Thiago Mendes ou encore De Sciglio ont eux aussi tenté leur chance, pour laisser planer la menace sur le but de Jessy Moulin.

C’est à la 36’ que l’international brésilien, Marcelo, a décidé de s’en mêler, à la suite d’un coup franc de Léo Dubois, déposé parfaitement sur la tête du défenseur central.

À l’entre-jeu, les Lyonnais mènent, et le vestiaire stéphanois semble subir, plus qu’il ne tente de s’en sortir. Les Verts en manque de vitesse, et de certains de leur cadre, semblaient déjà complètement noyés.

LYON EN MAÎTRISE

La reprise du match laisse place à l’espoir côte stéphanois, et notamment avec l’entrée en jeu d'Arnaud Nordin, qui tentera seul de percer le but d’Anthony Lopes. (56’)

Malgré une tentative des Verts en ce début de seconde mi-temps, une faute de Denis Bouanga, et un coup franc obtenu par Léo Dubois, permettront à Marcelo de s’offrir le doublé, et à Lyon de tripler la mise. (59’)

Une nouvelle fois, Romain Hamouma et les siens n’y arrivent pas. Mahdi Camara, Charles Abi ou encore Arnaud Nordin tenteront pourtant de contourner la défense lyonnaise, mais sans résultats. Une nouvelle fois, Saint Etienne battu dans les derniers mètres, doit assister a un nouveau but lyonnais. Tino Kadewere s’offre une nouvelle fois le doublé, comme au mois de novembre dernier. (68’)

La frustration commençait à se faire de plus en plus lisible sur les visages du camp stéphanois, quand l’international gabonais, Denis Bouanga, venait sacrifier encore plus son équipe et marquer un but contre son propre camps. (81’)

À dix minutes de la fin de la rencontre, l’addition était déjà salée côté stéphanois.

VICTOIRE NETTE

Les Lyonnais, l’emportent donc, à la suite d’un match à sens unique et révélateur de nombreuses failles qui habitaient déjà le camp de Claude Puel.

Blessures de cadres et épidémie de Covid-19 n’auront d’ailleurs pas non plus jouer en la faveur des Verts, qui ce soir n’étaient tout simplement pas capables de le faire. Les Lyonnais l’ont fait.

Une semaine après leur défaite contre Metz, Rudi Garcia et les siens se sont mis ce dimanche soir en mode “derby”. Gagner était indispensable pour le vestiaire lyonnais, s’il souhaitait rester dans la course au titre, après la victoire de Lille, et de Paris ce week-end.

De leur côté, les Verts, proches de la zone de relégation, devront le faire dimanche prochain à Nice.

En attendant, le derby reste aux couleurs de Lyon.

Encore plus de football

Voir plus