Benzema reconnu coupable dans l’affaire de la sextape

Le verdict est tombé ce mercredi matin : Karim Benzema est reconnu coupable dans l’affaire de la sextape et est condamné à 1 an de prison avec sursis et 75000 euros d’amende.

Illustration : "Benzema reconnu coupable dans l’affaire de la sextape"

Reconnu comme complice de tentative de chantage sur son ancien coéquipier en bleus Mathieu Valbuena, l’attaquant du Real a appris la sentence du tribunal correctionnel de Versailles ce matin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la peine est sévère. Alors qu’il risquait jusqu’a 5 ans de prison, l’international français s’est vu attribuer une peine d’un an avec sursis. Cependant, la note est maximale en ce qui concerne l’amende : KB9 devra verser 75000€, montant qui est, selon la loi, le montant maximum pour ce délit.

La réaction du clan Benzema ne s’est pas faite attendre. Son avocat déclare au micro de BFMTV que « l’appel s’impose car Benzema n’a rien à se reprocher et il sera innocenté. » Il déclare également être « sidéré » alors que lors du procès il y a un mois, le tribunal avait déclaré que Benzema ne pouvait pas être au courant de ce qu’il se passait. Retournement de situation donc, à Versailles, où le joueur a finalement été condamné car le tribunal a estimé qu’il devait forcément être au courant, mais le tout « sans avancer de preuve » ajoute son avocat. Le joueur n’a quant à lui pas encore réagi, lui qui n’était pas présent pour le verdict, étant pris par le déplacement en Moldavie du Réal, jouant face au Sheriff Tiraspol ce soir en Ligue des Champions. Cette affaire, qui avait value l’absence de Karim Benzema en équipe de France pendant 6 ans, ne l’éloignera pas à nouveau de la sélection nationale, Noël le Graët déclarait « Benzema ne sera pas exclu par rapport à une éventuelle sanction judiciaire. Même s’il écope d’une peine de prison avec sursis, il lui reste la possibilité de faire appel. »

Encore plus de football

Voir plus