Équipe de France : Les grands absents de la liste de Didier Deschamps

Au sommet du football mondial depuis 2018 et le sacre de champion du monde, l'Équipe de France peut se targuer de posséder un immense vivier de grands joueurs. Ce qui implique forcément d'en laisser de côté au moment de choisir les 23 élus. Mais pour cette trêve d'octobre, qui sont les grands perdants de la liste de Deschamps ?

Illustration : "Équipe de France : Les grands absents de la liste de Didier Deschamps"

Olivier Giroud (AC Milan)

Il est le nom que tous ont sur les lèvres. Snobé par Didier Deschamps pour la deuxième fois consécutive, le deuxième meilleur buteur de l'histoire des Bleus vit une situation assez paradoxale, écarté de l'équipe de France alors qu'il retrouvait enfin du temps de jeu en club du côté de Milan. Avec deux buts en trois matches de Serie A, l'ancien Gunner avait tous les arguments pour prétendre à une nouvelle sélection, mais sa rixe avec Kylian Mbappé avant l'Euro n'a pas plu, et c'est donc Giroud qui en fait les frais.

Jonathan Clauss (RC Lens)

Considéré par beaucoup comme le meilleur arrière droit de Ligue 1 cette saison, l'ancien de l'Arminia Bielefield a une nouvelle fois été écarté de l'équipe de France. Le concernant, Didier Deschamps a évoqué le manque d'expérience européenne. « Il faut voir ce qu'il peut faire au niveau international, et il y a des paliers à franchir entre les deux », a rappelé le sélectionneur français. Mais si la saison de Clauss continue dans cette direction, il pourrait devenir un impératif dans le couloir droit français.

Téji Savanier (Montpellier HSC)

Brillant depuis le début de la saison, et leader technique de l'Équipe de France aux Jeux Olympiques, Savanier était l'un des petite surprises que certains attendaient dans la liste des Bleus. C'est raté malheureusement, sans doute pour les mêmes raisons que l'arrière droit du RC Lens. Cependant, à un poste ou la France était privée de Ngolo Kanté, le montpelliérain aurait pu enfin obtenir le précieux sésame qu'il mérite.

Eduardo Camavinga (Real Madrid)

Didier Deschamps l'avait laissé de côté plusieurs fois l'an passé, jugeant que l'environnement du Stade Rennais n'était pas assez performant pour prétendre à revenir à Clairefontaine. Maintenant que le jeune français est au Real Madrid, on pouvait s'attendre à un retour en Bleu, mais Didier Deschamps a choisi de lui laisser du temps. « Eduardo sort d'une période plutôt compliquée pour lui. Il a fait de belles entrées au Real donc il est sur la bonne voie en terme de potentiel. À lui de continuer sur cette voie-là.», a botté en touche le sélectionneur des Bleus.

Nous pourrions également citer Christopher Nkunku (RB Leipzig), Boubacar Kamara (Marseille) ou encore Paul Bernardoni (Angers), preuve une nouvelle fois de l'immense vivier de footballeur français d'où provient la fameuse liste des 23 de Didier Deschamps.

Encore plus de football

Voir plus