Espagne - France : Le seum a changé de camp à en croire la presse espagnole !

Dans un dernier quart d’heure de folie, l’équipe de France a remporté hier, la deuxième édition de la Ligue des Nations aux dépens de l’Espagne. La Roja avait pourtant ouvert le score, mais après un but somptueux de Karim Benzema, c’est Kylian Mbappé qui est venu sceller l’issue du match. La presse espagnole n’a pas eu peur d’affirmer ce matin, que ce but n’était pas valide.

Illustration : "Espagne - France : Le seum a changé de camp à en croire la presse espagnole !"

Si la victoire des Bleus a fait le plus grand bien au peuple français qui était resté sur la défaite contre la Suisse cet été, le peuple ibérique lui, se sent volé. Le but d’Mbappé a en effet suscité de nombreux questionnements et même de nombreux détournements sur Twitter assez tôt dans la soirée. Dans la presse espagnole, reconnaître la défaite ne semble pas à l’ordre du jour, tandis que la VAR occupe l’ensemble des sujets.

L’Espagne crie à l’injustice

« Sin titulo, pero con futuro » (sans titre mais avec le futur en Espagnol) démarre As en illustrant fièrement la poignée de main entre Luis Enrique et Kylian Mbappé. Un symbole pour un pays qui n’attend qu’une seule chose le concernant : l’accueillir au Real Madrid le plus tôt possible. « La France remonte une grande Espagne en finale de Ligue des Nations avec un but génial de Benzema et un but polémique de Mbappé. La VAR n’a pas considéré un apparent hors-jeu du crack du PSG ». Le quotidien rappelle également les mots du sélectionneur de la Roja après la partie : « Nous avons joué les yeux dans les yeux contre le champion du Monde ».

Un résumé lisse et plutôt calme par rapport à la Une de Sport, plus cash encore : « Injustice ». Le constat est pour le moins amer pour le média catalan qui ajoute : « Une grande équipe d’Espagne tombe face à la France d’une manière scandaleuse et le but hors-jeu de Mbappé ». Pour Sport aucun doute, « l’équipe de Luis Enrique a dominé » cette partie et reconnait le « golazo » de Benzema pour égaliser, mais ne digère pas cet affront sur le second but français.

Même incompréhension pour Marca qui estime : « Ils chargent le football », comme un cri du cœur exprimant un ras-le-bol de l’assistance vidéo et ses décisions litigieuses. « Une incompréhensible décision de la VAR sur une nouvelle règle ridicule de hors-jeu a ruiné l’Espagne ». Le quotidien ne décolère pas et ajoute à son argumentaire, l’explication fournie à Eric Garcia, qui marquait Mbappé sur cette fameuse occasion : « Tu aurais dû ne pas tacler » ! C’est en effet ce qui a été reproché au joueur du FC Barcelone, prolonger la passe de Théo sur un Mbappé bel et bien hors-jeu, mais couvert par ce geste défensif malheureux.

Mundo Deportivo conclue cette revue de presse avec son « Varapalo » (un coup, en espagnol). La rengaine est la même et la « polémique Mbappé qui conclue la remontada de la France face à une Espagne qui ne méritait pas de perdre ». Les catalans ne vont certainement pas lâcher cette affaire, tandis que certaines décisions arbitrales avaient déjà beaucoup fait parler la saison dernière en Liga, notamment dans le derby de Madrid. « L’arbitre et la VAR n’ont pas vu le hors-jeu du 2-1 ». Un point de règlement qui semble ne pas mettre tout le monde d’accord, les perdants les premiers.

Encore plus de football

Voir plus