Football européen : les cadors sont tombés !

Ce premier week-end d’octobre réservait quelques affiches alléchantes en perspective. Le derby entre Saint-Étienne et Lyon, le duel entre Lille et Marseille, le choc entre l’Atlético de Madrid et le FC Barcelone… Mais au-delà de ces rencontres attendues, d’autres se sont avérées plus surprenantes que prévu, et beaucoup de cadors sont tombés. Retour sur ces deux jours remplis de surprises.

Illustration : "Football européen : les cadors sont tombés !"

Pas moins de cinq leaders sont tombés en deux jours ! Partout en Europe, les équipes les plus modestes ont décidé de prendre le pouvoir sur les clubs habitués aux Coupes d’Europe. Certains de ces résultats sont parfois sans conséquence ou presque, tandis que d’autres rebattent les cartes en tête des championnats. Alors que la trêve internationale a officiellement commencé depuis ce matin, quelles sont ces équipes qui ont frappé le plus fort ?

En Espagne, Barça et Real K.O.

Le FC Barcelone n’est certes, pas leader du championnat d’Espagne, d’autant qu’il était opposé à l’Atlético de Madrid à domicile. Au cœur de la tourmente, le club entraîné par Ronald Koeman est très loin de son niveau d’antan et sombre dans toutes les compétitions. Battus sèchement par un Atleti remonté à l’image de Luis Suarez, buteur contre son ancien club, les Catalans se classent à une triste 9e place après ce week-end.

Le leader espagnol est lui aussi tombé. Invaincu depuis la mi-août en Liga, le Real Madrid s’est fait battre par l’Espanyol Barcelone en terres catalanes. Un revers qui fait suite à celui du Sheriff cette semaine, et qui vient conclure 7 jours épouvantables pour Carlo Ancelotti. Avec 17 points la Casa Blanca campe toujours en tête du classement, mais se voit fortement fragilisée.

Paris au tapis

La première défaite du PSG « galactique » est arrivée. C’est le Stade Rennais qui pourra se targuer d’avoir fait tomber le Paris de Messi en premier, poussé par un public exulté au Roazhon Park. Vainqueurs sur le score de 2-0, les Rennais bonifient leur victoire de la semaine face au Vitesse Arnhem et remontent à la 11e place. Coté Parisien les conséquences ne sont pas dramatiques mais les critiques fusent. L’attaque si souvent mise en avant, composée du quatuor Di Maria, Messi, Neymar, Mbappé ce dimanche, n’a pas cadré la moindre frappe en 90 minutes !

Allemagne, Portugal, Pays-Bas, même tarif !

Dominateur outrageux en Allemagne, le Bayern Munich s’est lui aussi incliné. Pourtant si solides à domicile, c’est bien sur leur pelouse que les joueurs de Nagelsmann ont subi leur première défaite de la saison face à Francfort. Malgré l’ouverture du score de Goretzka, l’Eintracht a trouvé les ressources pour renverser les Bavarois.

Moins en vue, les championnats portugais et néerlandais ont également donné lieu à des surprises. La défaite du Benfica Lisbonne face à Portimonense ne les déloge pas du fauteuil de leader, mais entache une semaine idyllique après la victoire 3-0 face au FC Barcelone. Enfin, aux Pays-Bas aussi, le vent a tourné pour l’Ajax Amsterdam, défait par Ultrecht au sein même de la Johan Cruyff Arena.

Une trêve internationale qui arrive à point nommé pour des cadors à la peine, et qui devront agir après la reprise pour ne pas courir après des équipes au calendrier moins chargé. Les compétitions européennes reprennent rapidement et les risques de désillusions pourraient vite survenir.

Encore plus de football

Voir plus