La presse allemande ne se remet pas de l’élimination du Bayern Munich !

Événement incontournable de la soirée, la défaite du Bayern Munich face au Borussia Mönchengladbach fait les gros titres de tous les médias en Allemagne. Déroute historique, défaite humilante, les commentaires n’ont cessé de fuser hier soir durant le match et continuent de se répandre ce matin dans la presse.

Illustration : "La presse allemande ne se remet pas de l’élimination du Bayern Munich !"

Dans la même soirée, la Juventus s’est inclinée face à Sassuolo, le FC Barcelone a perdu contre le Rayo Vallecano, ce qui a été fatal pour le poste d’entraîneur de Ronald Koeman et même Manchester City s’est fait éliminer en coupe ! Si la terre a tremblé sur la planète football, en Allemagne, c’est bien le Bayern qui retient toutes les attentions.

Historique !

« Les stars du Bayern sortent après l’humiliation » titre Bild. Les joueurs sont pointés du doigt, notamment individuellement dans la revue par joueur et les notes qui leurs sont associées : « les Bavarois blâmés » illustré par le visage défait de Lucas Hernandez porte à croire que les hommes en rouge, et notamment la défense française Lucas, Pavard, Upamecano, va en prendre pour son grade. Après la partie Adolf Hütter, le coach de Gladbach, ne revenait pas d’un tel succès : « Je n’ai jamais rien vu de tel » a-t-il déclaré.

Bild ajoute dans son article résumé de la partie des commentaires sans équivoque : « A Gladbach, le Bayern a connu l'une des plus grandes humiliations de l'histoire du club. Ce qu'est le 7-1 contre l'Allemagne pour le Brésil, le 5-0 au Borussia l'est désormais pour la fière équipe de Munich : une débâcle historique ! ». La victoire historique de l’Allemagne face au Brésil a évidemment marqué le pays, et le fait de l’évoquer ici appuie le caractère inédit de ce résultat. « Le dominant du football allemand, le record de vainqueurs de coupe et de record de titres de champion, battu 0-5, est balayé par Gladbach, démonté, renversé, découpé en petits morceux. »

« Le FC Bayern a connu une débâcle contre le Borussia Mönchengladbach » choisit de titrer Die Welt de son côté et rappelle qu’il s’agit bien là de « la plus lourde défaite de l’histoire du Bayern en coupe », rien que cela. Die Zeit préfère se poser la question de l’invincibilité apparente du Bayern : « pas à l’abri de la défaite » commente le quotidien. « Combien de temps le Bayern sera-t-il chambré avec cette gifle ? Le gène Bayern a-t-il été recodé ? Est-ce que cela va être une défaite avec des conséquences à long terme ? » Une réaction est en effet impérative dès ce week-end pour effacer ce cauchemar.

Tandis que des mots tels que le « choc », la « stupéfaction » ou encore « l’échec collectif » sont évoqués, rares sont les matchs de football qui génèrent autant de réactions en Allemagne, même chez des journaux non-initiés aux commentaires sportfis.

Encore plus de football

Voir plus