Mondial 2022 : Les favoris africains sur la sellette !

En Europe, la course à la qualification pour la Coupe du Monde commence à voir les premiers qualifiés émerger. Le Danemark et l’Allemagne ont déjà rejoint le Qatar, pays hôte de la compétition. En Afrique, le scénario des qualifications est sans doute le plus indécis du monde. Le niveau est historiquement homogène, et certains favoris sont encore loin d’avoir validé leur ticket pour 2022 !

Illustration : "Mondial 2022 : Les favoris africains sur la sellette !"

Dans la zone de qualification africaine, tout reste à faire pour beaucoup de formations. Pour rappel, cinq nations seulement se qualifieront pour l’édition Qatar 2022 sur 54 prétendants au départ. Actuellement, dix groupes formés de quatre équipes chacun s’affrontent. Les premiers de groupes joueront ensuite leur place sur un match pour qu’il ne reste plus que cinq équipes. Alors qu’il reste deux matchs à disputer dans chacun de ces groupes, seuls deux pays sont qualifiés pour les barrages.

Ils sont en barrages

Sur dix places, il n’y en a plus que huit à attribuer. En effet, le Sénégal a d’ores et déjà éliminé la Namibie, le Congo et le Togo sur le plan comptable. L’équipe bourrée de talent coachée par Alou Cissé et emmenée par Sadio Mané, Édouard Mendy ou Idrissa Gueye négocie parfaitement bien son aventure et se place en favori pour la qualification.

Deuxième nation à s’être fait une place parmi les dix dernières, le Maroc. Tombeurs de la Guinée ce mardi, les coéquipiers d’Achraf Hakimi et de Yassine Bounou ont également surclassé la Guinée-Bissau et le Soudan dans leur groupe I.

C’est presque fait

Proches d’accéder au troisième et dernier tour de qualification, la Tunisie, le Mali, l’Égypte et le Nigeria doivent bien terminer. Si elle ne perd pas face à la Guinée Équatoriale, la Tunisie de Whabi Khazri sera la troisième nation qualifiée pour le dernier tour. Le Mali est dans une situation comparable et n’a plus qu’à compter une victoire ou un nul sur les deux matchs restants. Enfin l’Égypte est à un point du barrage tandis que le Nigeria doit l’emporter face au Liberia pour se sortir de son groupe. Des derniers matchs abordables, mais où il faudra veiller aux pièges.

Du suspense jusqu’au bout

Si toutes les formations déjà citées s’en sortent sans encombre, six places sur dix seront occupées. Les quatre restantes s’annoncent en revanche, bien plus disputées. Dans le groupe A, l’Algérie est à égalité de points avec le Burkina Faso qu’elle rencontrera lors de l’ultime journée. Les Fennecs, invaincus depuis 30 matchs, doivent absolument gagner leurs deux dernières parties pour s’assurer de ne pas passer à la trappe.

Dans le groupe D, une grande nation du continent africain ne verra pas le Mondial. La Côte d’Ivoire et le Cameroun se disputent la 1ere place avec un avantage d’un point pour les éléphants pour le moment. Encore une fois, cette affiche sera la dernière du groupe mi-novembre et s’annonce absolument déterminante.

Un pareil affrontement se déroule dans le groupe G où l’Afrique du Sud compte un point d’avance sur le Ghana, 2e. Les deux nations sont destinées à vivre avec ce doute jusqu’au 14 novembre, date de la rencontre entre les deux formations. Là encore, il s’agira du dernier match de la poule, et ce sera pour jouer la qualification.

Enfin le groupe J est certainement celui où le suspense est le plus grand. La Tanzanie compte 7 points, à égalité avec le Bénin en tête. La République Démocratique du Congo les talonne avec 5 points tandis que Madagascar ferme la marche avec 3 points. Deux matchs sont encore à jouer pour chaque équipe et fort logiquement, tous les pays peuvent prétendre à la 1ere place ! Une situation rare qui promet un dénouement épique, et peut-être une surprise de taille.

Encore plus de football

Voir plus