Score 50 : Ferenc Puskas

Légendes du passé comme stars d'aujourd'hui, tous ont marqué le football de leur empreinte. La rédaction de Score s'est donc réunie et a composé son Top 50 des plus grands joueurs de football de tous les temps, que nous vous ferons partager jour après jour. 29ème place aujourd'hui avec Ferenc Puskas.

Illustration : "Score 50 : Ferenc Puskas"

Chaque année depuis 2009, un trophée récompensant le plus beau but de l'année dans le monde est remis, nommé le Trophée Puskas. Un simple exemple du talent de buteur et de la grâce légendaire de l'attaquant hongrois naturalisé espagnol devant le but. Car en pas moins de 24 ans de carrière, Ferenc Puskas a accumulé la bagatelle de 625 buts en 633 rencontres, symbolisant une Hongrie alors à l'apogée du football mondial.

Formé en Hongrie, du côté du Budapest Honved, il débute chez les professionnels à seulement 15 ans en 1943, au crépuscule de la Seconde Guerre Mondiale et au moment ou la population européenne se cherche des idoles sportives pour se reconstruire. Et Puskas en devient vite une du côté de la Hongrie, en 13 années passées du côté de l'Honved. 383 buts en 371 matches, et un palmarès déjà bien rempli avant de rallier l'Espagne et la toute première génération de Galactiques en 1958. S'en suit trois Ligues des Champions en neuf saisons du côté de la capitale espagnole, et une naturalisation qui lui offrira deux années avec la Roja, sans grand succès.

Car sa sélection est et restera cette Hongrie flamboyante, avec laquelle il a évolué pendant onze années, jusqu'à se hisser en finale de la Coupe du monde en 1954. Finalement, le seul trophée qu'il n'aura pas su remporter ce fut le Ballon d'Or, qu'il acheva au mieux à la deuxième place en 1960, barré par le Catalan Luis Suarez Miramontes. Les prémices d'une historique rivalité...

Son palmarès :

Championnat de Hongrie : 1950, 1952, 1954, 1955

Championnat d'Espagne : 1961, 1962, 1963, 1964, 1965

Coupe d'Espagne : 1962

Ligue des Champions : 1959, 1960, 1966

Second du Ballon d'Or en 1960

29ème du classement Score, avec 56 pts

Relisez l’article précédent sur George Weah ici.

Encore plus de football

Voir plus