Score 50 : Garrincha, l'homme aux jambes courbées

Légendes du passé comme stars d'aujourd'hui, tous ont marqué le football de leur empreinte. La rédaction de Score s'est donc réunie et a composé son Top 50 des plus grands joueurs de football de tous les temps, que nous vous ferons partager jour après jour. 24ème place aujourd’hui avec Garrincha.

Illustration : "Score 50 : Garrincha, l'homme aux jambes courbées"

Dans les années 1960, le football était dominé par un Brésil devenu la plus grande équipe de tous les temps. Menée par Pelé à trois titres mondiaux, cette génération Auriverde est restée dans la légende comme la première équipe a remporter trois fois le trophée Jules Rimet. Cependant, dans l'ombre de Pelé évoluait un joueur qui, né à une autre époque, aurait pu mener le Brésil vers d'autres sacres tout aussi exceptionnels : Garrincha.

Snobé par les plus grands club du pays en raison de son handicap physique au niveau de la colonne vertébrale, faisant que l'une de ses deux jambes praissait de quelques centimètres plus grande que l'autre, il rejoint finalement Botafogo à 19 ans. Et durant douze ans passé dans son club de coeur, il va briller de mille feux, devenant capable de tenir tête au Santos de Pelé, à ce moment là référence du football sur le continent. Malheureusement, il ne se hissera jamais au sommet du pays, atteignant au mieux la deuxième place en 1962, et ce malgré plus de deux cents buts marqués en douze ans au club.

1962, année de son second sacre mondial consécutif avec la Seleccao, une compétition durant laquelle il finit meilleur joueur et meilleur buteur. En effet, les blessures à répétition de Pelé ont permi a l'ailier de briller aux yeux du monde, et de devenir une légende qui perdure encore malgré sa fin de carrière en dents de scie, rongé par l'alcoolisme. Il décède finalement à cinquante ans, ne revoyant jamais le Brésil sacré champion du monde après son départ à la retraite.

Son palmarès :

Champion de l'état de Rio : 1957, 1961, 1962

Coupe du monde : 1958, 1962

Ballon d'Or : jamais nommé

24e du classement Score, avec 103 points

Relisez l’article précédent sur Sergio Ramos ici.

Encore plus de football

Voir plus