Score 50 : Luis Figo, le rival le plus adulé d'Espagne

Légendes du passé comme stars d'aujourd'hui, tous ont marqué le football de leur empreinte. La rédaction de Score s'est donc réunie et a composé son Top 50 des plus grands joueurs de football de tous les temps, que nous vous ferons partager jour après jour. 46ème place aujourd'hui avec Luis Figo.

Illustration : "Score 50 : Luis Figo, le rival le plus adulé d'Espagne"

Il y a des fois ou la traitrise est impardonnable. Des fois où la rivalité transforme l'amour en haine, comme lorsque le français Mathieu Valbuena a fait son retour au Vélodrome sous le maillot de l'OL. Mais parfois, il arrive que tout puisse être pardonné quand le joueur passe au stade de légende. C'est le cas de Luis Figo, transféré du Barça au Real en 2000, après avoir brillé sous le maillot catalan pendant cinq années. Membre de la première génération des Galactiques, le transfert du Portugais à Madrid est marqué par un imbroglio financier autour de son agent, Barcelone et le Real Madrid, et qui a agité l'été 2000. Transféré pour 65 millions d'Euros, Luis Figo est resté pendant deux ans le joueur le plus cher du monde, avant l'arrivée au Real d'un certain Zinédine Zidane...

Formé au Sporting, le jeune Figo est l'un des piliers de la génération lisboète venue titiller l'oligarchie de Porto et du Benfica en Liga NOS. En cinq ans au Portugal, Luis Figo ne ramène pas de titre, mais s'offre tout de même la Coupe du Portugal lors de sa dernière saison au club, en guise de cadeau d'adieu à un club qui lui a tout offert. Puis le premier imbroglio, avec un vrai-faux départ à Parme et à Turin. Finalement interdit de joueur en Italie, il signe à Barcelone. Arrivé pour remplacer Laudrup, il explose littéralement sous la houlette de Johann Cruyff, avec vingt buts et vingt-quatre passes décisives en deux saisons sous le maillot Blaugrana. Puis après plusieurs titres, il s'envole pour rejoindre le Real Madrid, ou il fera cinq années chez les "Galactiques", empochant la Ligue des Champions en 2002 face à Leverkusen. Puis une fin de carrière avec l'Inter Milan, le temps d'ajouter quelques buts et surtout quelques passes décisives à un homme devenu l'un des meilleurs du monde en la matière, au pied droit tout simplement magique.

Avec le Portugal, Figo n'a jamais été en réussite, ne participant qu'à une seule Coupe du monde sous le maillot de la Seleccao, en 2002 au Japon et en Corée, pour une triste défaite au premier tour. Son dernier grand souvenir international restera cette défaite à domicile en finale de l'Euro, face à la Grèce d'Angelo Charisteas (1-0), laissant le palmarès de l'ex-madrilène vide de tout trophée international.

Son palmarès :

Championnat d'Espagne : 1998, 1999, 2001, 2003

Championnat d'Italie : 2006, 2007, 2008, 2009

Coupe du Portugal : 1995

Coupe d'Espagne : 1997, 1998

Coupe d'Italie : 2006

Ligue des Champions : 2002

Ballon d'Or : 2000

46ème du classement Score, avec 39 pts

Relire l'article précédent sur Manuel Neuer ici.

Encore plus de football

Voir plus