Score 50 : Manuel Neuer, le Père des gardiens modernes

Légendes du passé comme stars d'aujourd'hui, tous ont marqué le football de leur empreinte. La rédaction de Score s'est donc réunie et a composé son Top 50 des plus grands joueurs de football de tous les temps, que nous vous ferons partager jour après jour. 47ème place aujourd'hui avec Manuel Neuer.

Illustration : "Score 50 : Manuel Neuer, le Père des gardiens modernes"

Premier gardien de notre liste, l'Allemand formé du côté de Schalke a littéralement réinventé le poste de gardien de but. Son match historique en huitième de finale du Mondial 2014 face à l'Algérie de Rais M'Bohli (lui aussi exceptionnel ce soir là), est désormais la référence de tout jeune gardien de but en Allemagne comme dans le reste du monde. Ce jour là, l'allemand a touché pas moins de 19 ballons hors de sa surface, un record qui n'a jamais été battu depuis en compétition officielle. Même si sa carrière de joueur n'est pas encore finie, L'international allemand considéré par certains comme un robot, une machine a arrêter des tirs, s'affirme déja comme l'un des plus grands gardiens de buts de l'histoire.

Né à Gelsenkirchen et formé au club local, le Schalke 04, véritable pépinière à grands gardiens allemands, Manuel Neuer a tout d'abord passé cinq ans chez les Königsblauen, pour un total de 203 rencontres en cinq ans. Avec son club de coeur, il termine deux fois vice-champion d'Allemagne, mais remporte une coupe d'Allemagne en 2011, son seul trophée sous le maillot de Schalke. Ensuite vient son transfert dans le club Allemand le plus historique : le Bayern Munich. Sous le maillot bavarois, il est directement propulsé titulaire par Jupp Heynkes, et il lui rend bien. Multipliant les parades salvatrices et s'avérant être la première rampe de lancement du jeu munichois, il offre un triplé historique au Bayern dès sa deuxième saison en 2013, avant d'empiler les titres en Bundesliga depuis.

Sous le maillot de la Mannschaft, il va imposer une dictature, ne laissant que des miettes à ses différentes doublures au fil des années (Sven Ulreich, Kevin Trapp, Marc-André Ter Stegen...). Capitaine de la sélection depuis la retraite de Phillip Lahm et Bastian Schwensteiger, il permettra à l'Allemagne de décrocher en 2014 le Graal suprême au Maracana : la Coupe du monde. Un palmarès fourni pour le premier des gardiens modernes de l'histoire.

Son palmarès :

Championnat d'Allemagne : 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020, 2021

Coupe d'Allemagne : 2013, 2014, 2016, 2019 et 2020

Ligue des Champions : 2013 et 2020

Coupe du Monde : 2014

3ème du Ballon d'Or, en 2014

Relire l'article précédent sur Carles Puyol ici.

Encore plus de football

Voir plus